La Seine-et-Marne, nouvelle place forte du cyclisme

Poumon vert de l’Île-de-France grâce à son positionnement sur la pratique du vélo, le Département de Seine-et-Marne entend également faire de son territoire une place forte du cyclisme de haut niveau. Témoins de cette dynamique, plusieurs compétitions nationales et internationales vont avoir lieu très prochainement dans le département.

Le cyclisme pose ses valises en Seine-et-Marne cet été. Le département s’affirme en effet comme la terre d’accueil de plus en plus d’événements cyclistes. A tel point que le territoire seine-et-marnais devient un véritable bastion de la discipline en Île-de-France, et même au-delà. Cet été, la dynamique événementielle va s’enclencher avec l’organisation des championnats de France sur route de l’Avenir, du 28 juillet au 1er août. Durant plusieurs jours, les talents les plus prometteurs du cyclisme français seront ainsi réunis, avec trois catégories représentées : les Cadets, les Juniors et les Espoirs. De forts potentiels, dont certains seront toujours en Seine-et-Marne les 16 et 17 août à l’occasion du Tour de l’Avenir. La célèbre épreuve sera de passage sur les routes du département, elle qui a révélé et sacré de nombreux grands champions par le passé. Vainqueur du dernier Tour de France, le Slovène Tadej Pogacar fait partie des cyclistes s’étant illustrés sur le Tour de l’Avenir. Cette année, c’est donc peut-être un futur vainqueur du Tour qui brillera sur les routes de Seine-et-Marne durant deux jours, au cœur du mois d’août.

 

 
Le mois de septembre ne sera pas en reste, puisque la Seine-et-Marne accueillera « Vélo en Grand », le tout premier festival vélo en Île-de-France, du 17 au 19 septembre. Sur la base de loisirs de Jablines-Annet, cette manifestation va réunir les fabricants de vélos et les amateurs de cyclisme autour d’un riche programme. Les festivaliers auront l’occasion de découvrir à vélo une grande partie de la Seine-et-Marne. « C’est un honneur pour moi d’être parrain de cette manifestation. La Seine-et-Marne est le département où j’habite depuis de nombreuses années [près de Meaux], c’est donc avec plaisir que j’ai accepté la proposition de la direction des sports du Conseil départemental », explique Joop Zootemelk, vainqueur du Tour de France en 1980 et parrain de cette toute première édition, dans les colonnes de Seine-et-Marne Magazine. « C’est un département très grand, à la fois plat et vallonné, avec de belles forêts et de nombreuses petites routes qui favorisent la pratique du vélo dès le plus jeune âge. L’organisation de compétitions sportives nationales inscrites dans le calendrier sportif, comme le Tour de l’Avenir – que j’ai gagné en 1969 -, est un gage de sérieux et en sport, c’est important d’afficher ses ambitions quand on veut gagner. » Gagner, c’est justement l’objectif du Département qui espère, grâce à l’accueil de ces événements, renforcer sa candidature en vue de l’accueil de la course cyclistes lors des Jeux olympiques de Paris 2024. En cet été 2021, la Seine-et-Marne s’échappe et se donne les moyens de franchir le sommet du col 2024 en tête.
 
Plus d’informations sur www.seine-et-marne.fr
 

Olivier Navarranne
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE