Les vacances sportives près de chez vous grâce à Sportihome

Spécialiste de la location de vacances sportives, Sportihome s’est pleinement adapté à la période actuelle. Comme l’explique Sylvain Morel, fondateur et directeur de Sportihome, un site a notamment été lancé afin de découvrir les spots à moins de 100 kilomètres de chez soi.

Comment Sportihome a-t-il réussi à traverser la période de confinement liée au Covid-19 ?
Dès le début du mois de mars, le nombre de réservations a commencé à diminuer. Dès la mi-mars, à l’annonce du confinement, les annulations sont tombées. Nous avions réalisé un très bon début d’année, avec un quart du chiffre d’affaires de l’année passée en seulement quelques semaines. Lorsque les annulations sont tombées, nous avons demandé à notre communauté de voyageurs que l’on puisse conserver nos frais de services. Cela nous a permis de limiter la casse. Après la gestion des annulations, nous avons tout simplement protégé nos équipes avec la mise en place du chômage partiel, tout en travaillant afin d’assurer la survie de Sportihome.

Avez-vous une certaine visibilité sur la façon dont l’activité va reprendre ?
Nous espérons que la libération de la règle des 100 kilomètres puisse permettre à l’activité de reprendre en vue de la période estivale. Nous avons plus de 7000 logements en France, nous sommes donc bien placés en matière de parc logements pour satisfaire les besoins du tourisme sportif français de demain.

Selon vous, les attentes des voyageurs vont-elles forcément évoluer suite à la période de confinement ?
C’est évident. Déjà, je pense qu’il va y avoir un changement de donne dans les budgets. Les voyageurs vont devoir rester en France, il y aura donc moins d’argent dépensé dans les transports et plus sur la location. Beaucoup vont se déplacer en voiture et donc privilégier des locations à maximum 7-8 heures de chez eux. On observe également, pour le moment, qu’il y a beaucoup de recherche de logements pour 8 à 10 personnes. Les gens ont en effet envie de se retrouver en famille ou entre amis sportifs.

Vous attendez-vous ainsi à séduire un nouveau public durant la période estivale ?
Pendant le confinement, nous avons axé notre communication sur ce qu’il est possible de faire en France, sur les spots à découvrir. C’est pour cette raison que nous avons lancé le site 100km.sportihome.com. Cela permet de découvrir, en l’espace de quelques secondes, les spots de sport qui se trouvent près de chez soi. Nous sommes convaincus que beaucoup de gens vont partir à côté de chez eux. Ils vont avoir besoin d’air frais et de se dégourdir les jambes. Or dans un rayon de 100 kilomètres, il est déjà possible de faire et de trouver énormément de choses. Nous avons donc un coup à jouer sur cette période des 100 kilomètres. Par la suite, nous accompagnerons les voyageurs sur leurs déplacements en France.

Êtes-vous optimiste à l’approche de l’été ?
Nous espérons pouvoir atteindre les records de l’année dernière. En 2019, juillet était notre meilleur mois. Cette année, nous n’aurons pas les réservations des étrangers, puisque certaines frontières vont rester fermées. Nous espérons donc que certains corps de métiers français, qui auront des vacances, vont privilégier les spots que nous proposons sur le territoire français.

Découvrez les spots près de chez vous sur https://100km.sportihome.com/

 

Propos recueillis par Olivier Navarranne
Crédit photo : Sportihome
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE