La nouvelle Trophy automatique à l’épreuve de l’eau

Une nouvelle version de la montre de plongée Trophy automatique vient de sortir de l’atelier d’Horlogerie française Michel Herbelin dans le Haut-Doubs.

 
L’Atelier d’Horlogerie française Michel Herbelin, situé dans le Haut-Doubs depuis 1947, vient de sortir une nouvelle version de la Trophy automatique, lancée l’année dernière et destinée aux adeptes de sports nautiques. Cette montre de plongée, étanche jusqu’à 300 mètres, est surmontée d’une lunette tournante unidirectionnelle en céramique noire. La graduation dorée et un triangle repère recouvert de matière luminescente blanche permet, grâce au contraste, une visibilité optimale des temps de plongée et de décompression. Cette Trophy automatique, conçue, assemblée, réglée et contrôlée en Bourgogne-Franche-Comté, peut aussi servir à chronométrer des durées inférieures à 60 minutes.

Leslie Mucret
Crédit photo : Michel Herbin
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE