La Bretagne Sailing Valley® sur le podium du Vendée Globe

Les trois premiers bateaux au classement du Vendée Globe 2020-2021 ont été dessinés et construits en Bretagne par des entreprises de la Bretagne Sailing Valley®.

 
Tous les bateaux engagés dans le Vendée Globe ne sont pas encore revenus aux Sables d’Olonne, mais déjà la Bretagne Sailing Valley® se réjouit des résultats de cette édition 2020-2021. Les trois bateaux montés sur le podium – Maître CoQ IV de Yannick Bestaven, Apivia (photo) de Charlie Dalin et Bureau Vallée 2 de Louis Burton – ont été conçus, construits et équipés en partie par des entreprises installées en Bretagne et accompagnées par le programme Eurolarge Innovation. Le cabinet d’architecture naval Verdier – VPLP est basé à Vannes, dans le Morbihan, tandis que le chantier naval CDK Technologies se situe à Port-la-Forêt et Lorient. Pour rappel, sur les 33 bateaux qui ont pris le départ de la 9e édition du Vendée Globe en novembre dernier, 18 ont été conçus et dessinés en Bretagne et 16 ont été fabriqués sur ce territoire. La Bretagne Sailing Valley® est un écosystème constitué de 210 entreprises qui travaillent dans la filière technologique de la voile de compétition, de l’architecture à l’équipement électronique embarqué en passant par le calcul structurel, l’accastillage et le revêtement de coque.

 

 

À lire aussi > La voile de compétition, une filière dynamique en Bretagne

Leslie Mucret
Crédit photo : Abaca / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE