Inosport, tout savoir des dernières innovations dans le sport

Les professionnels de la filière sport ont rendez-vous le jeudi 6 juin au campus de la Brunerie de Voiron pour la 10e édition d’Inosport. La Communauté d’agglomération du Pays Voironnais, un secteur où l’économie du sport est importante, organise cet événement autour des dernières innovations. Dominique Rillh, organisateur, détaille le programme de cette journée.

 

Quel est le but de cette journée Inosport ?

C’est une journée de rencontres professionnelles autour de l’innovation dans le sport, mais aussi le loisir, la santé et le bien-être, que ce soit par la technologie ou par les usages de produits et services. En général, 400 à 450 personnes se déplacent au campus de la Brunerie de Voiron pour faire des découvertes et nouer des contacts durant cette journée. Cette année, nous avons reçu 56 dossiers pour notre concours d’innovations dont seize sont des applications. Elles seront présentées dans un showroom.

Quel est le thème de cette 10e édition ?

Après avoir abordé les Jeux olympiques 2024 lors de la précédente édition, cette année la thématique sera le business du sport urbain. Le sujet sera largement traité, du textile outdoor jusqu’aux tendances de pratique. Actuellement, les gens ont de moins en moins de temps et souhaitent de plus en plus pratiquer une activité sportive à côté de chez eux, ce qui renforce la présence des sports urbains. Par exemple, les gens courent plus souvent dans l’espace urbain et l’escalade se pratique maintenant en salle. La nature se réintègre dans l’urbain et cela se voit avec des aménagements déjà exécutés comme des parcours de fitness, de trail. Le sport urbain devient une pratique importante et tendance.

Des idées pour les collectivités

Cette thématique devrait donc intéresser au-delà des fabricants ?

Les participants, issus d’un univers professionnel, vont se croiser toute la journée. Les fabricants à la recherche de spécificités sont toujours concernés, aux côtés de personnes dans le marketing ou dans le conseil. Les collectivités vont trouver des éléments dans l’univers du sport pour aménager leur espace afin d’amener le sport de nature vers les milieux urbains. Ils auront des clefs pour, par exemple, passer de la marche nordique à la marche urbaine ou développer la slackline, une forme de highline (discipline qui s’apparente à du funambulisme, NDLR) pratiquée en ville.

Quels avantages vont retirer les participants du concours d’innovations ?

Les participants peuvent être des start-up ou des indépendants. Leurs produits, services ou applications sont valorisés auprès de la filière grâce à un emplacement gratuit dans notre showroom le 6 juin et via notre communication en amont. Le jury remettra un trophée dans sept catégories : équipement/article, fitness, objet connecté, équipement collectif, vêtement/chaussure, accessoires et digital, ainsi qu’un Prix spécial Pays Voironnais de 5 000€ à une entreprise de moins de 10 salariés. Nous enregistrons aussi les candidatures pour le French Outdoor Award – Summer edition, qui se déroulera au salon OutDoor by ISPO à Munich (Allemagne) entre le 30 juin et le 3 juillet, en partenariat avec Outdoor Sports Valley, un pôle d’industries dédié aux sports outdoor basé à Annecy et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, qui cofinance. Pendant Inosport, les participants vont pouvoir pitcher leur projet et le public votera en direct. Cela leur permet de mettre en valeur leur produit et cette présentation comptera pour une partie de la note au French Outdoor Award. Le concours d’innovations Inosport est orienté vers les prototypes, à partir de la phase preuve de concept jusqu’aux premiers pas dans la commercialisation, tandis que pour le French Outdoor Award il s’agit plus de valoriser les produits et services français déjà conçus, développés et commercialisés depuis moins d’un an.

Pouvez-vous donner quelques exemples d’innovations qui seront présentées le 6 juin ?

Un nouveau concept de chausson d’escalade réglable qui couvre jusqu’à sept pointures et qui pourrait faciliter la pratique en milieu scolaire ainsi que résoudre la problématique de stockage sera exposé. Les projets de lunettes In’finity qui transmettent les données du sportif en réalité augmentée ou de bâtons de marche spécifiques avec poignée pivotante retiendront aussi l’attention.

Conférence, ateliers et démonstrations

Quel est le programme de la journée ?

Une conférence autour des innovations avec des interventions de personnalités expertes de l’approche du sport liée aux pratiques urbaines aura lieu de 9h00 à 12h00. Des sociologues, des journalistes avec l’expérience du sport urbain ou encore un économiste en charge des aménagements de l’Île-de-France prendront la parole. Le parrain d’Inosport 2019, Nathan Paulin, multiple recordman du monde de slackline, partagera son expérience et sa vision des sports urbains. Ensuite, nous déjeunerons tous ensemble tandis que le showroom sera ouvert. Les participants pourront alors échanger autour des différents projets. La remise des prix se tiendra à 14h30. L’après-midi sera consacrée aux ateliers et aux démonstrations de sports urbains. Nous mènerons un atelier « L’innovation par les usages » en partenariat avec Innovacs – Université Grenoble Alpes. Outdoor Sports Valley présentera des chiffres sur les pratiques du sport outdoor et ses tendances commerciales. Bpifrance parlera du financement des start-up. Toute l’après-midi, les participants pourront nouer des contacts de manière individuelle et peut-être ensuite monter des collaborations lors de rendez-vous d’affaires BtoB professionnels.

Qu’est-ce qui permet à Inosport de perdurer depuis dix ans sur le territoire voironnais ?

En 2010, la Ville de Grenoble avait organisé une animation autour de l’innovation. Peu de gens en parlaient dans le sport et il n’y avait pas d’événements sur ce sujet, alors nous y avons réfléchi avec comme motivation le développement économique. Ainsi, nous avons eu l’idée de mettre en avant l’innovation pour alimenter la réflexion des fabricants. Le territoire du Pays Voironnais est une terre où la filière économique du sport est très développée grâce à de nombreuses sociétés dans différents domaines : Rossignol dans le ski, Time Sport dans le cyclisme, Raidlight dans le trail et la randonnée légère, entre autres. Ces entreprises participent également à notre journée Inosport. Plus d’informations sur www.inosport.fr

Les chiffres-clefs :

4 ateliers
Une dizaine d’intervenants
Un record de 56 innovations présentées
Entre 110 et 120 rendez-vous d’affaires
400 à 450 professionnels attendus

Par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE