Banque Populaire s’associe à la Fédération française de surf

La Banque Populaire va accompagner le développement du surf en France, nouvelle discipline olympique, grâce à un partenariat conclu avec la Fédération française.

 
La Fédération française de surf vient de signer un partenariat avec la Banque Populaire, déjà engagée depuis 30 ans auprès de la Fédération française de voile. Dans le cadre de son partenariat avec “Paris 2024”, le groupe bancaire a souhaité soutenir un nouveau sport et accompagner le surf français à l’occasion de l’arrivée de la discipline aux Jeux olympiques de Tokyo. « Le surf porte des valeurs fortes de courage, d’audace et de liberté qui nous tenaient déjà à cœur dans notre action auprès de la voile française », a déclaré Christine Fabresse, directrice générale Banque de proximité et assurance du Groupe BPCE. « Ensuite, parce qu’en tant que partenaire premium des Jeux de Paris 2024, nous sommes heureux de soutenir un nouveau sport olympique qui fera souffler un vent de fraîcheur sur les prochaines olympiades. Enfin, parce que nous souhaitons soutenir l’action menée par la Fédération en matière de préservation des océans et de l’environnement en général. »

 

 

« Nous sommes très honorés que la Banque Populaire nous accorde sa confiance et son soutien pour un partenariat qui commence par une année olympique historique pour notre discipline », a ajouté Jean-Luc Arassus, président de la FFSurf. « Nos actions sociétales, le rayonnement international de nos équipes de France, l’impact de nos structures dans la création d’un littoral durable nous permettront de construire une collaboration innovante et accompagner la génération océan 2024. » Dans le cadre de son partenariat, Banque Populaire soutiendra toutes les pratiques de surf, de longboard et standing Stand Up Paddle. Elle accompagnera aussi bien l’élite que le développement des écoles françaises de surf. Les actions de la FFSurf formant aux gestes de premier secours en milieu marin seront également soutenues.

Leslie Mucret
Crédit photo : BPCE
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE