Après le Crazy Pong, le Baby Fou est né !

Imaginez un baby-foot qui comporte non pas deux cages mais quatre cages, non pas huit mais dix poignées, non pas vingt-deux joueurs mais vingt-huit joueurs, et qui peut réunir simultanément jusqu’à six joueurs. Ce baby-foot, Philippe Ruet l’a fait !

 

En 2013, Philippe Ruet créait Crazy Pong, une gamme de tables de ping-pong insolites – rondes, à trous, décalées ou penchées – qui réinventait la manière de jouer au ping-pong. Passionné de jeux, l’inventeur du Beaujolais a cette fois-ci imaginé de nouveaux modèles de baby-foot, plus originaux les uns que les autres. Baptisée Baby Fou, la gamme offre déjà dix modèles, dont le XXL-I. Avec ses nouvelles formes géométriques, l’augmentation du nombre de cages, de barres et de joueurs sur le terrain, la gamme Baby Fou bouscule les codes du baby-foot traditionnel.

Philippe Ruet, créateur des Baby Fous :

« Plus insolites les uns que les autres, les Baby Fous se prennent en main comme des baby-foot standards, mais offrent aux joueurs de nouveaux paramètres et leur permettent de découvrir de nouvelles sensations. Les personnes découvrant le XXL-I ne voient au départ qu’un “simple” baby. De loin, on reconnaît la forme d’un baby-foot et on se dit « super, on va se faire une partie ». Ce n’est qu’au bout de quelques secondes, après la prise en main, que les gens s’aperçoivent que ce baby est différent. Les joueurs découvrent au fur et à mesure qu’il y a plus de cages, plus de poignées, plus de figurines. C’est un peu le deuxième effet Baby Fou. En quelques minutes, ils apprécient ces modifications, apprennent à en tirer parti, et expérimentent un nouveau plaisir à jouer ! »

La rédaction

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE