Cryo2S : « Une importante libération d’hormones »

Cryo2S à Châtenoy-en-Bresse en Saône-et-Loire, est l’unique centre de cryothérapie en immersion intégrale en Bourgogne-Franche-Comté.

 
Entre moins 85 et moins 100 degrés ! C’est la température moyenne dans laquelle sont plongés pendant 3 à 4 minutes les utilisateurs de la cabine de cryothérapie proposée par le centre Cryo2S, alors qu’ils sont en sous-vêtements. Sans avoir très froid ? « Non, car c’est vraiment de l’air sec, sans humidité ni vent. D’ailleurs, quand vous ressortez, vos vêtements sont secs. Et puis c’est vrai que, étrangement, passé une certaine température négative, on a du mal à faire la différence entre du moins 40 ou du moins 90 degrés », détaille Cédric Chavet, gérant de Cryo2S, unique centre de cryothérapie corps entier de Bourgogne-Franche-Comté, « sans azote et en immersion intégrale », ajoute ce dernier. « On insiste bien sur cette appellation car la plupart des centres fonctionnent avec de l’azote, une technique coûtant trois fois moins cher qu’une cabine comme la nôtre dont le prix varie entre 150 000 et 300 000 euros suivant sa capacité. Et puis, au niveau thérapeutique, ça n’a rien à voir… La cryothérapie corps entier, c’est beaucoup plus complet et sain. » Cette cabine de 2,5 mètres de hauteur qui pourrait être comparé à un grand réfrigérateur, récupère l’air à l’extérieur via un condenseur avant de le refroidir à l’intérieur comme un congélateur. Pendant la séance, une partie vitrée permet de rester en contact visuel avec les patients, jusqu’à 3 personnes à l’intérieur. Cette thérapie par le froid, inventée il y a une quarantaine d’années par un rhumatologue japonais, possède plusieurs vertus.

Un effet relaxant & anti-inflammatoire

« Le froid stimule l’hypothalamus dans le cerveau et permet une importante libération d’hormones, d’endorphines notamment, entraînant des effets antalgiques et anti-inflammatoires sur le corps. Du coup, on peut traiter toutes les inflammations, de la tendinite à la lombalgie, en passant par une dermatose (psoriasis, eczéma). Le froid permet aussi par exemple de soulager les douleurs en cas de sclérose en plaques. À ces actions bénéfiques s’ajoutent également des effets relaxants : amélioration du sommeil, action contre le stress… »

Un effet antalgique

La cryothérapie peut également être utilisée par des sportifs. « Un sportif qui s’entraîne produit du stress oxydatif. Or, le froid appliqué sur le corps en période de préparation, va réduire ce stress et les inflammations. C’est de la prévention, on évite des blessures. Et puis c’est une aide pour l’entraînement : j’ai toujours pratiqué de la course à pied à haut niveau et la cryothérapie me permet de mieux enchaîner les compétitions car je récupère plus vite. » Mais y a-t-il des contre-indications ? Réponse de Cédric Chavet, qui possède une formation de cryothérapeute : « Avant de se lancer, on remplit un questionnaire médical pour vérifier l’absence de contre-indications : hypertension artérielle non traitée, problèmes respiratoires, cardiaques ou circulatoires graves, lésions cutanées… Et puis, au centre, on a la chance d’avoir un médecin pouvant ausculter les patients gratuitement. »

35 euros

C’est le prix d’une séance découverte de cryothérapie chez Cryo2S. « En France, le prix moyen d’une séance, c’est 40/45 euros », souligne Cédric Chavet. Par contre, au vu des bienfaits de la discipline, peut-elle être prise en charge financièrement ? « Ce n’est pour l’instant pas remboursé par la Sécurité sociale mais comme des rhumatologues, des généralistes ou des neurologues prescrivent de plus en plus de séances de cryothérapie à leurs patients, une demi-douzaine de mutuelles commencent à rembourser les séances. » Plus d’informations sur www.cryo2s.fr.

Par Aymeric Blanc

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE