Aviron : l’élite tricolore réunie à Caen

Dimanche, Caen accueillait les meilleurs français à l’occasion de la TDR Nationale, organisée par la Fédération Française d’Aviron.

 
Chez les deux sans barreur sénior homme, la paire Mortelette-Verhoeven a fait un très bon parcours. En gérant leur trajectoire et leur effort, les 2 athlètes terminent en tête du classement (23:54) suivis par les frères Onfroy qui ont été quelque peu gênés par une autre embarcation. Ces derniers, se placent donc deuxièmes, à 2 sec des vainqueurs. Benoit Brunet et Benoit Demey, restent dans le trio de tête et complètent ainsi le podium. Légère déception pour le binôme Jonville-Montet qui finit 9ème. En skiff homme TC, c’est Albéric Cormerais qui prend la première place du classement en 24:57, laissant la deuxième à Hugo Boucheron (25:12). Patrick Ranvier, DTN, souligne la belle performance des jeunes Desgrippes, Harat ou encore Haguenauer « qui s’intègrent dans le haut du classement ». Matthieu Androdias, habituellement leader de cette catégorie, se place en 9ème position (dossard 39).
 
Chez les skiffs poids léger, le classement est également quelque peu surprenant, plaçant Pierre Houin, numéro 1 chez les PL, en 3ème position, derrière Thomas Baroukh (25:12). C’est Baptiste Savaete qui prend la tête de cette course. L’Aixois bouclera ses 6km en 25:11.  À noter, la présence de Jules Tétaz, Gustave Orain ou encore de Paul Tixier dans ce haut de classement. Hugo Beurey et Ferdinand Ludwig n’ont malheureusement pas pu maintenir leur niveau de performance du début d’année, le résident du Lac Bleu ayant été contraint de s’arrêter pour reprendre son rythme et son souffle suite à un léger blocage.
 
Hélène Lefebvre s’impose en 26:38 face à Anne-Sophie Marzin qui a fait un très bon parcours. Le groupe en lice pour le quatre de couple français complète la suite du classement, avec, dans l’ordre : Bailleul, Juillet, Aernoudts et Lunatti. (Rappelons qu’Élodie Ravera-Scaramozzino et Julie Voirin étaient forfait pour cette TDR) Laura Tarantola et Claire Bové, chez les PL, s’installent comme à leur habitude en 1ère et 2ème positions, en, respectivement, 27:12 et 27:37. Aurélie Morizot, 3ème, boucle son parcours en 27:55. En deux sans barreur femme, la hiérarchie est maintenue pour le groupe pointe français femme. Ainsi, pour leur première sortie nationale, les rameuses Camille Loisel et Flavie Bahuaud décrochent la première place. La deuxième paire Pachebat – Bugnard, n’est pas en reste et signe ici une belle performance (26:01) en prenant la deuxième place.
 

Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE