Trail : Une première réussie pour le trail du Beaujolais

Cette première édition a marqué le retour de la course dans ce territoire, avec au programme, de somptueux paysages à travers les vignes mais surtout un bel évènement populaire malgré la pluie.

 

Malgré l’annulation du Marathon International du Beaujolais qu’il organise aussi, Alain Bouhy est un homme satisfait puisqu’il retrouve enfin le sens de la fête et de l’organisation. « Avec les 800 participants, on peut dire que c’est un premier cru réussi », narre le patron des Beaujolais Runners. C’est à Fleurie, une petite commune de 1200 habitants, sur le stade de football, que le départ et l’arrivée avaient lieu. L’évènement a rassemblé mais bien moins qu’habituellement sur le marathon. « On est habitué à accueillir 18 000 personnes lors du Marathon international du Beaujolais, aujourd’hui on est moins nombreux, mais ça fait plaisir de se retrouver », explique Odette, qui se tient derrière la buvette.

 

Quatre formules proposées

 

Quatre formules étaient proposées sur trois parcours de 8, 19 et 31km de trail, soit de belles foulées dans les paysages du Beaujolais. Une randonnée de 8km était aussi au programme pour les moins sportifs ou ceux simplement qui souhaitent prendre leur temps. Côté course, sur le 8km, c’est un couple qui l’emporte chez les hommes et chez les femmes, Lucas Basset et Miri Thrane-Odum, qui s’est même classée 7ème au général, ont survolé les débats. Sur le 31km, Thibault Gozzi l’emporte, Elena Hodieux décroche la palme chez les dames. Enfin, Thibaud Meyer et Mathilde Duchaussoy remportent la course sur le 19km.

Alexandre Pastorello
Crédit photo : Aurelien Meunier / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE