09/28/2020

Une soirée de haute voltige au StarPerche 2020

L’édition 2020 du meeting de saut à la perche, StarPerche, troisième étape du Perche Elite Tour réunissait ce samedi 18 janvier à Bordeaux des perchistes de niveau national et international. Une compétition de prestige qui a vu les meilleurs du jour s’élever et briller sur ce meeting dans la catégorie Elite.

 

Le retour du maestro

Le recordman du monde Renaud Lavillenie avait répondu présent à l’appel effectué par Marion Lotout pour sa participation à l’évènement Star Perche 2020, l’occasion pour lui de relancer de la plus belle des manières sa saison après une année 2019 synonyme de désillusion, comme il le confiait au micro de RCF Auvergne en décembre : « Je me suis blessé, car je n’ai pas écouté les signaux que j’avais. Dans une année olympique, on essaie de tirer les enseignements pour avoir une saison pleine et surtout, être efficace lorsque les compétitions seront importantes. » Dans un concours élite très fermé jusqu’à la fin, Renaud Lavillenie devance finalement son frère, Valentin, et l’Italien Claudio Stecchi qui se sont tout deux arrêtés à une barre à 5m73. Renaud Lavillenie a en effet su faire parler ses talents pour passer 5m80 et s’adjuger la première place du concours : « C’est de bonne augure pour la suite. Quasiment chaque rentrée où j’arrive à faire 80, généralement je ne reste pas à 80. »

 

La jeunesse tape à la porte

Si la catégorie féminine a été largement dominée par les athlètes avec le plus d’expérience, aussi bien nationale qu’internationale, cette compétition a été l’occasion pour la jeune génération de s’exprimer et d’affirmer tout son potentiel.  Ninon Guillon-Romarin, 5 fois championne de France, recordwoman national, et Marion Lotout, championne de France 2017, malgré leur première place commune dans ce concours, ont vu une nouvelle génération de perchistes dévoiler toutes leurs capacités physiques. Alice Moindrot, 20 ans, Charlotte Iva, 20 ans et Marie-Julie Bonnin, 19 ans, complètent ainsi le classement de cette soirée. Une nouvelle génération féminine de la perche française commence à prendre son envol. Deux des quatre athlètes citées ont failli effacer un record personnel, signe d’une progression fulgurante et incontestable de la jeunesse. L’avenir est devant elles…

 

 

Une nouvelle dynamique pour la perche girondine

L’organisation d’une étape du Perche Elite Tour est aussi l’opportunité pour la ville de faire renaître une réelle dynamique autour de la perche auprès du public Bordelais, 6 ans après le dernier détour de ce circuit en Gironde. La venue de stars internationales représente la possibilité de faire venir un public bordelais « difficile à déplacer ». Pour Damiel Dossevi, co-organisateur de l’évènement avec Marion Lotout, l’objectif de cette soirée était de « pérenniser ce moment. J’espère que cela pourra être un rendez-vous comme le Décastar sans avoir pour autant le même succès, mais au moins s’en approcher. » Cet évènement était aussi l’occasion d’inviter 200 élèves, soit 9 classes de Bordeaux sélectionnés par la mairie pour les initier à la discipline. Les enfants ont apprécié l’expérience, « on aurait aimé voir les 200 dans les tribunes à crier. » Organiser un tel meeting, c’est faire naître le goût de la pratique sportive au sein des jeunes générations, développer une discipline peu connue du grand public même si très suivie durant les Jeux olympiques, mission que s’est aussi donné l’OPA, l’Objectif Perche Atlantique crée par George Martin et Thierry Vigneron en 1993, et dirigé depuis peu par Damiel Dossevi lui même.

Par Louis Lavaud
Crédit photo : Louis Lavaud
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE