09/19/2020

Athlétisme : Les favoris au rendez-vous à Albi

Lors des championnats de France d’athlétisme organisés à Albi, les têtes d’affiche ont été au rendez-vous. Renaud Lavillenie, Mélina Robert-Michon et Quentin Bigot, notamment, se sont tous imposés.

 
Après une saison presque blanche suite à l’épidémie de coronavirus, l’athlétisme français retrouvait ses champions ce week-end. Les meilleurs athlètes de l’hexagone étaient de la partie, dix jours seulement après le meeting de Marseille. L’occasion pour eux de reprendre le rythme de la compétition et de retrouver des repères. Initialement prévus à Angers les 26 et 27 juin, ces championnats se sont finalement déroulés à Albi ce week-end. C’est la quatrième fois que cette commune du Sud-Ouest accueille l’événement. Performance notable sur le 400 mètres, où Ludvy Vaillant a été impérial. Le Martiniquais remporte aisément la course en 45.46s. Sur le 400 mètres haies, Wilfried Happio fait coup double. Le français conserve son titre de champion de France de la distance. Il remporte la course élite et espoir mais ce dernier reste déçu. « L’objectif, c’était le record de Stéphane Diagana. La déception, je ne peux pas la cacher », a déclaré le jeune coureur à L’Equipe. Sur le 110 mètres haies, c’est le guadeloupéen Wilhem Belocian qui s’est imposé. Il conserve son titre de champion de France.
 

 
Dans le concours du lancer de marteau féminin, c’est Alexandra Tavernier qui s’impose avec un jet à 72m76. Quentin bigot remporte quant à lui le concours homme avec un jet à 76m42. Au disque, Mélina Robert-Michon tient son rang. Elle s’impose sans difficulté dans la finale du disque féminin avec un lancer à 60m06 effectué à son deuxième essai. Du côté de la longueur, l’ancienne championne du monde en salle Éloyse Lesueur-Aymonin a remporté le concours féminin grâce à un saut à 6m44. Quant aux frères Lavillenie, ils ont effectué une démonstration sur la finale du saut à la perche masculin. Renaud s’impose logiquement avec un saut à 5m80 et Valentin prend la médaille d’argent avec un saut à 5m70. Chez les dames, c’est Marion Lotout qui s’est imposée avec une marque 4m55.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE