SPORTMAG.fr

Le Stade Toulousain engagé dans la lutte contre le cancer

Le Stade Toulousain et l’IUCT Oncopole se sont rapprochés grâce à un partenariat. Le stade Enerst-Wallon accueille des patients pour des séances de thérapie sportive.

 

Lundi dernier, le 8 octobre, le Stade Toulousain et l’IUCT Oncopole se sont associés et ont lancé un partenariat structurant visant à rapprocher deux institutions incontournables de la ville de Toulouse, et à faire la promotion de l’activité sportive dans le parcours de soins en cancérologie. Depuis le 3 septembre dernier, le département Soins de support de l’IUCT-O, en collaboration avec la CAMI Sport & Cancer, propose aux patients de venir pratiquer des séances de thérapie sportive deux fois par semaine au Stade Ernest-Wallon, dans un cadre stimulant leur permettant de bénéficier d’infrastructures de qualité. Grâce au soutien de la mutuelle Malakoff Médéric, ce partenariat sera activé tout au long de la saison : les patients et leur famille, mais aussi le personnel de l’IUCT-O bénéficieront de places de matchs lors des rencontres à domicile du Stade Toulousain, mais également de moments d’échanges et de partage avec les joueurs de l’effectif professionnel. Le club organisera une opération caritative, à l’occasion de la réception de l’ASM Clermont Auvergne en avril 2019, afin de récolter des fonds en faveur du département Sport & Cancer de l’IUCT-O.

Les effets bénéfiques du sport

Moins de fatigue, de stress et de douleurs… Les effets bénéfiques de l’activité physique pendant et après les traitements en cancérologie ne sont plus à démontrer, tant sur le plan physique que psychologique. Débutée le plus rapidement possible après la chirurgie ou pendant les traitements médicamenteux, l’activité physique permet de lutter efficacement contre la fatigue et les effets secondaires des traitements. Certaines études récentes révèlent de surcroît que 50% des récidives pourraient être évitées en pratiquant régulièrement un sport. « Nous sommes heureux et fiers de ce partenariat avec le Stade Toulousain qui est une formidable opportunité de pérenniser et d’étoffer l’offre d’activité physique actuelle du pôle « Sport et Cancer » de l’IUCT-O, » explique le professeur Michel Attal, directeur de l’IUCT-O. « Cet accord nous permettra de disposer de moyens supplémentaires pour lancer des études pilotes sur l’évaluation scientifique et médico-économique des activités physiques. Nous préparons des programmes de recherche destinés à mesurer l’impact de l’activité physique sur l’apparition et le développement des effets secondaires induits par certaines molécules : fatigue, douleurs, fibroses tendineuses ou pulmonaires respiratoires, dépression, neuropathies… », poursuit le Pr Michel Attal.

Des actes concrets

« Le rugby est une discipline où, sans le sens de l’engagement et du collectif, rien ne saurait aboutir. Fort de ce précepte, le Stade Toulousain apporte aujourd’hui son soutien dans le cadre d’un partenariat aux dimensions profondément humaines et fédératrices. Ce dernier constitue pour nous une première étape dans une thématique au sein de laquelle le Stade Toulousain entend s’inscrire de manière concrète et pérenne, celle du « Sport – Santé ». Je suis très fier de voir aujourd’hui le mot collectif prendre son sens le plus noble à travers la mobilisation de tous, joueurs, dirigeants, personnels et partenaires aux côtés de l’Oncopole et de Malakoff Médéric, » déclare Didier Lacroix, Président du Stade Toulousain. « A travers ce partenariat avec l’Oncopole de Toulouse et le Stade toulousain, nous amplifions notre engagement pour la pratique d’une activité physique par les personnes atteintes d’un cancer, » indique Pascal Andrieux, directeur des engagements sociaux de Malakoff Médéric.  Pour Jean-Marc Descotes, directeur de la CAMI, « le partenariat avec le Stade Toulousain va permettre, en plus du pôle Sport & Cancer intrahospitalier, d’offrir une véritable continuité de pratique aux patients sortant du Pôle. Cela permettra de proposer immédiatement des séances au Stade Toulousain aux patients dont l’état de santé leur permet de pratiquer en ambulatoire. » En pratique, depuis septembre, un créneau de consultation (lundi de 9h à 10h) et quatre créneaux de séances (lundi de 10h à 12h et jeudi de 9h à 11h) par semaine sont ouverts au Stade Ernest-Wallon. Le programme dure 4 mois et est renouvelable autant de fois que l’état de santé du patient le nécessite. Les séances sont assurées par un praticien en thérapie sportive formé par la CAMI Sport & Cancer, ce qui permet d’assurer la personnalisation et la sécurisation des séances. Environ 100 patients sur la première année devraient bénéficier du dispositif.

Leslie Mucret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *