Le Paris Saint-Germain met en œuvre le Digital Overlay®

Le Paris Saint-Germain sera l’un des premiers acteurs du sport européen à proposer à ses partenaires un nouveau droit marketing, grâce au ciblage des téléspectateurs selon le territoire de diffusion des matches de championnat.

 

Le Paris Saint-Germain s’associe avec AIM Sport pour mettre en place la technologie Digital Overlay®️ au Parc des Princes. Le système, jamais encore proposé en France, permet de géo-localiser les publicités affichées sur les Leds qui entourent le terrain de manière à pouvoir adapter leurs messages à l’audience des diffuseurs tv.

Frédéric Longuépée – Directeur général adjoint en charge des activités commerciales au Paris Saint-Germain :

« Le Paris Saint-Germain est fier de bientôt pouvoir proposer à ses partenaires les meilleurs outils technologiques pour qu’ils puissent tirer le plus grand bénéfice de leur association avec sa marque. La mise en place du Digital Overlay®️ est une technologie qui va révolutionner le marketing sportif. Elle répond à l’internationalisation croissante de l’audience du Club. Elle nous permet de valoriser encore plus haut l’exceptionnelle exposition médiatique du Club, d’offrir un nouveau droit marketing à nos sponsors globaux, et ouvre de nouvelles opportunités aux annonceurs intéressés par du sponsoring régional. »

Fruit de quatre ans de travail, la mise en œuvre du Digital Overlay®️ au Parc des Princes a été utilisée lors du match Paris Saint-Germain – AS Monaco le 15 avril dernier. Il a ainsi permis à ses partenaires beIN Sports, Ooredoo et QNB ainsi qu’au club lui-même de diffuser des messages en langues anglaise, arabe et Bahasa pour cibler le Moyen-Orient et l’Indonésie.

Les matches de Ligue 1 du Paris Saint-Germain sont diffusés en moyenne dans 54 territoires à travers le monde, soit une audience moyenne de plus de 3 millions de téléspectateurs par match. Grâce aux nouveaux droits négociés par la LFP, notamment en Chine avec CCTV (396 millions de foyers touchés), les audiences du club parisien continueront d’augmenter significativement la saison prochaine.

La rédaction

 

PUBLIER UN COMMENTAIRE