Moirans Multi Volley Ball, promoteur du volley assis

Sandrine Barde et Damien Roget, joueurs du Moirans Multi Volley Ball et membres de l’équipe de France de volley assis, constatent que leur discipline se développe en France.

Le Moirans Multi Volley Ball se distingue parmi les structures de l’Isère en proposant du volley assis. Les équipes, hommes et femmes, comptent deux membres des équipes de France, Damien Roget et Sandrine Barde. « Le club est à proximité de mon lieu d’habitation », souligne celle qui a découvert le volley assis grâce à la première édition de la Relève, le programme de détection lancé par le Comité paralympique et sportif français, au CREPS de Vichy en 2019. Depuis, Sandrine Barde, atteinte de sclérose en plaques, défend sa discipline, mais aussi « la possibilité de faire du sport en étant en situation de handicap. »

 

Un club investi

Le Moirans Multi Volley Ball participe pour la première fois au Challenge France volley assis, le championnat national. Chaque club avec une formation de volley assis accueille leurs homologues à tour de rôle. « Dans les équipes que nous affrontons, il y a des gens valides, des personnes en situation de handicap ou atteintes par une blessure qui font une transition », soulève Sandrine Barde. « Le but est de faire un sport ensemble, mélanger des publics. » Cette participation au championnat national offre une nouvelle vitrine au club très actif dans la promotion du volley assis, notamment grâce à sa présidente et coach, Auriane Oliveira. Une démonstration et un match d’exhibition ont eu lieu en septembre lors d’un tournoi à Gresse-en-Vercors, en présence d’Éric Tanguy, président de la Fédération française de volley, et Chrystel Bernou, cheffe du projet para-volley. Le Moirans Multi Volley Ball compte également reconduire le tournoi de volley assis – et de volley classique – dans la neige, en 2022 à Gresse-en-Vercors. « Avec des bâches, on arrive à s’isoler un peu du froid », sourit Sandrine Barde. La volleyeuse sent que sa discipline gagne du terrain en France. « Des gens bienveillants encouragent vraiment son développement. On se sent porté par cette ambiance conviviale. »

Se perfectionner pour Paris 2024

Le haut niveau est aussi un moyen de faire la promotion du volley assis. Cependant, les Championnats d’Europe prévus en octobre en Croatie ont été annulés en raison de la pandémie de Covid-19. Les équipes de France masculine et féminine vont se retrouver en stage fin décembre à Poitiers, puis à un rythme mensuel dès janvier 2021. « On se projette un peu moins sur l’avenir en attendant que la situation sanitaire s’améliore », souligne Damien Roget. « On espère que l’échéance européenne aura lieu en mai 2021. » Car l’objectif final est de préparer les Jeux paralympiques de Paris 2024. « Nous sommes qualifiés d’office, à nous de nous perfectionner pour atteindre le podium et représenter au mieux la Fédération française de volley », insiste Sandrine Barde.

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE