Le GFC Ajaccio volley ouvre son centre de formation

Depuis septembre, le centre de formation du GFC Ajaccio volley accueille cinq jeunes. Le club a deux objectifs : accompagner ces joueurs vers le professionnalisme et développer la pratique du volley en Corse.

L’équipe professionnelle du GFC Ajaccio volley reprend la Ligue A masculine ce samedi à 20 h. Parallèlement, cinq jeunes ont fait leur début dans le centre de formation du club, actif depuis le 1er septembre suite à l’agrément attribué par la Ligue nationale de volley et celui du ministère des Sports qui devrait arriver début 2020. « L’objectif est double : amener le jeune vers un niveau professionnel et l’accompagner dans sa reconversion, à moyen terme s’il ne perce pas ou tout au long de sa carrière », résume Sylvestre Sammarcelli, vice-président du GFCA Volley.

Une étape supplémentaire

Le club a déjà eu un centre de formation par le passé « et nous avons décidé de le remettre en place il y a déjà quelques années », explique le vice-président. « Comme pour tous les clubs, un centre de formation c’est miser sur l’avenir, permettre à de jeunes joueurs d’avoir une étape supplémentaire vers le professionnalisme. Avant, la marche était très haute entre les équipes de jeunes et la LAM, et les espoirs préféreraient partir sur le continent. » Pour cette première année, cinq joueurs de 19 à 22 ans, dont quatre sont aspirants professionnels, sont au centre de formation, le minimum pour un club professionnel. Les profils sont divers : deux originaires du club, deux sortis de pôles espoirs et un Corse qui évoluait à Narbonne. L’encadrement est assuré par un directeur, le coach de national 3 et, au besoin, Frédéric Ferrandez, entraîneur de l’équipe professionnelle, « un ancien du club qui a connu le précédent centre de formation », ajoute Sylvestre Sammarcelli.

Développer la pratique

Ces jeunes volleyeurs, logés à la charge du club, s’entraînent au Palatinu, salle où joue l’équipe en LAM. Les faire progresser, en les faisant évoluer régulièrement en Nationale 3 par exemple, est l’objectif premier, mais le club a d’autres idées en tête. « À terme, nous souhaitons recruter un maximum de jeunes issus du territoire », souligne Sylvestre Sammarcelli. « Ce centre de formation permet d’offrir une perspective intéressante. Le volley est pratiqué dans les établissements scolaires de Corse, mais il existe peu de clubs. Nous souhaitons développer la pratique sur l’île grâce au centre de formation et avec l’aide de la Ligue de volley. Plus il y aura de clubs et mieux les jeunes pourront émerger vers le haut niveau. »

Leslie Mucret
Crédit photo : Elea Pantalacci
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE