Voile : Yann Rocherieux élu vice-président de la World Sailing

À quatre ans des Jeux olympiques de Paris 2024, le Français Yann Rocherieux, membre du pôle de Marseille, a été désigné vice-président de la Fédération internationale de voile.

 
La Fédération internationale de voile, ou World Sailing, a tenu son assemblée générale élective de manière virtuelle en fin de semaine dernière. Le Français Yann Rocherieux a été élu vice-président au conseil d’administration jusqu’en 2024. Le Haut-Savoyard a été membre de l’équipe de France de voile, en évoluant en 49er entre 2002 et 2016. Il a même obtenu une 10e place aux Jeux olympiques de Pékin en 2008. Depuis sa retraite de sportif de haut niveau, il a rejoint la World Sailing en tant que président de la commission des athlètes. Avec ce nouveau poste de vice-président, il pourra s’impliquer encore un peu plus dans la voile internationale lors cette olympiade qui mène aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. À noter que Yann Rocherieux est actuellement membre du pôle voile de Marseille qui accueillera les épreuves olympiques dans 4 ans.
 

 
« Nous allons probablement répartir les missions par zone géographique et je serai sûrement attaché à l’Europe », a expliqué Yann Rocherieux. « Je vais également me positionner sur les dossiers relatifs aux Jeux olympiques de 2024. La particularité de ce mandat est que nous allons vivre deux Jeux olympiques avec Tokyo en 2021, puis Paris en 2024. Nous devrons également traiter de la situation financière particulièrement instable en cette période de crise sanitaire, mais aussi de la modification du circuit coupe du monde. » « C’est une très bonne nouvelle pour la voile française de pouvoir compter sur un porte-parole dans la plus haute instance de notre fédération internationale », s’est réjouit Nicolas Hénard, président de la Fédération française de la voile. « Il y a plusieurs dossiers importants en ce moment sur la table de la World Sailing, à commencer par le choix des séries pour les Jeux olympiques de 2024. La course au large en double mixte et le kite board en font partie et je compte sur le nouveau « board » pour défendre ce qui a été voté à l’unanimité. »

Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE