Voile – Kévin Peponnet : « Notre objectif d’apprendre à gagner est rempli »

Kévin Peponnet et Jérémie Mion ont remporté l’or en catégorie 470 lors du Championnat d’Europe à Vilamoura (Portugal). Les deux français ont dominé leurs concurrents après 13 manches courues. Une excellente nouvelle à l’approche des Jeux olympiques de Tokyo.

Les tricolores, champions du monde 2018, ont dominé la régate avec 2 victoires de manches et qui ont fait preuve d’une très grande régularité. Premiers au classement général avant la Medal Race, Kevin Peponnet annonçait « On va défendre notre maillot jaune jusqu’au bout. » Il en a fallu de peu pour le duo qui passe à côté de sa finale, se classant finalement 2e du classement « Open », 2 points seulement derrière les redoutables Néo-Zélandais, et donc bien premiers Européens. « C’était une superbe semaine ! », confirme Jérémie Mion. « C’était top de commencer cette medal race avec un petit matelas d’avance grâce à tout le travail que l’on avait donné cette semaine. C’est un premier titre de Champion d’Europe avec Kévin, clairement ça nous met en confiance à quelques mois des Jeux Olympiques. Il va falloir continuer de bosser d’ici Tokyo, mais physiquement, je sens qu’on est au-dessus et cela nous a permis de disputer les manches plus facilement. Dès que le pomping était autorisé on arrivait à grappiller des places et à remonter la flotte. Cette semaine, nous avons beaucoup discuté avec Kévin, on était en accord avec nos décisions et on s’est soutenus jusqu’au bout, aussi bien sur le plan physique que mental. C’est hyper précieux de s’entendre de cette façon, car dans les mois qui vont venir cela va faire la différence. Finalement, avec ce report d’un an, on ressort encore plus forts, plus grandis et  plus soudés, c’est génial ! »
 

 
Même son de cloche du côté de Kévin Peponnet. « Je pense qu’on a clairement fait le boulot cette semaine. Nous avons ressorti nos points forts, amélioré nos points faibles et surtout, nous restons réguliers, ce qui est hyper important pour la suite. Au niveau timing nous envoyons le bon message au bon moment aux adversaires à quelques mois des Jeux, j’espère qu’on va en faire douter quelques-uns !  Ça nous donne énormément de confiance et on sent avec Jérémie qu’on a passé un cap sur de nombreux points. Mais on ne va quand même pas se reposer sur nos lauriers. On sait qu’on doit travailler nos départs, on pêche un peu sur cet aspect de la régate mais on va profiter de nos entraînements avec les duos mixtes à Marseille pour peaufiner tout cela.  Sur le reste tout va bien, la vitesse du bateau est bonne, le moral est au beau fixe et l’engagement physique est bien présent. Le gros point fort de notre duo est cette cohésion, cette solidarité, et cette capacité à rebondir. Lorsque nous sommes moins bien placés durant une manche, nous sommes capables de revenir dans le top 5.  On peut dire que notre objectif d’apprendre à gagner est rempli et qu’on a été dans le match toute la semaine ! » Désormais, le duo a rendez-vous à Tokyo.

Olivier Navarranne
Crédit photos : Sailing Energy et
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE