Voile : 78 Mini 6,50 pour le Challenge BFR Marée Haute

Près de 80 Mini 6,50 vont partir de Concarneau demain pour une boucle de 300 milles nautiques dans l’Océan Atlantique afin de remporter le Duo Concarneau – Challenge BFR Marée Haute.

 
Depuis hier, 78 Mini 6,50 investissent le port de Concarneau. Demain, le Duo Concarneau – Challenge BFR Marée Haute sera donné à 14 h et les 65 bateaux de Série ainsi que les 13 Proto vont s’attaquer à une boucle de près de 300 milles nautiques dans l’océan Atlantique pour revenir dans le Finistère. Selon la météo le parcours de cette troisième étape de la classe Mini 6,50, qui se court en duos, pourra aller de Brest à la Rochelle, mais une chose est sûre, les pièges seront nombreux. Chez les protos Axel Tréhin et François Jambou, respectivement premier et deuxième lors de la dernière édition en 2018, font partie des favoris avec Ambrogio Beccaria et Irina Gracheva, auteurs d’un bon début de saison. Du côté des séries, Léo Debiesse, Jean Marie Jézéquel, Jean Cruse ou Anne-Claire Le Berre devraient animer la course. Huit duos du centre d’entraînement Mini 6,50 de Concarneau seront également au départ.

 

 

« Concarneau est une ville tournée vers la mer, dotée d’un port à multiples facettes qui permet à tous les secteurs économiques, malgré le contexte sanitaire actuel, de garder son dynamisme », insiste Marc Bigot, maire de Concarneau. « La course au large faisant partie de ces secteurs, nous avions avec la Société des Régates de Concarneau déjà eu la chance d’accueillir cet été les Figaro pour la Solo Guy Cotten. C’est désormais au tour de la Duo Concarneau – Challenge BFR Marée Haute d’investir les pontons et de recevoir 78 Mini 6,50. Parmi les coureurs qui s’élanceront sur cette épreuve, un petit groupe a posé son sac depuis quelques années déjà dans notre ville. Nous avons d’ailleurs à cœur de les accompagner et de les suivre dans l’évolution de leur parcours en course au large à travers le Centre d’Entrainement Mini 6,50 de Concarneau. » « Le chantier Marée Haute, créé en 2003, a commencé son aventure avec les Mini 6,50. Nous avons donc un lien et un regard particulier sur cette superbe classe d’où émerge des coureurs et surtout des passionnés », affirme Serge Calvez, dirigeant du chantier Marée Haute. « Il est important pour nous de partager l’aventure Mini 6,50 et quelle meilleure façon de le faire, ici, à domicile. En tant qu’acteur du milieu nautique de Concarneau, ville maritime, il est important pour nous d’accompagner la Société des Régates de Concarneau sur l’ensemble de ses évènements et ainsi participer à son dynamisme. »

Leslie Mucret
Crédit photo : Eliza Chohadzhieva
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE