Vendée Globe 2020 : Kévin Escoffier débarqué, sain et sauf

Dimanche, à l’occasion du Vendée Globe, Kévin Escoffier a quitté le bateau de Jean Le Cam et a été récupéré avec succès par la frégate Nivôse de la Marine française qui fait route vers La Réunion.

Tout est bien qui finit bien. Dimanche, la Marine française a récupéré, sain et sauf, Kévin Escoffier sur le bateau de Jean Le Cam. Ce dernier avait récupéré le novice après 12 heures d’incertitude, dans la nuit de lundi à mardi dernier. Une attente interminable puis la joie de voir leurs deux visages encadrés par un écran, leurs sourires et leur complicité instantanée. Leur parcours commun s’est donc achevé dimanche matin. Il faisait nuit en France (3h10), le ciel était clair dans ce coin perdu de l’océan Indien. La frégate Nivôse, un navire de 93,5 mètres de long de la Marine française, dédié à la surveillance des espaces maritimes tricolores dans ce coin loin du monde, était sur place afin de récupérer Kévin Escoffier. En mission depuis plusieurs semaines, il a été dérouté pour se rapprocher de Yes We Cam !

La manœuvre est délicate : un semi-rigide est dépêché sur place avec trois militaires à bord. « Ce n’est pas facile à caler avec les conditions », reconnaissait le skipper de PRB. Et puis, il s’est habillé de la tête au pied et a plongé à l’eau avant d’être récupéré par les militaires. « Merci ma caille », lance-t-il affectueusement à bord. Pouces levés, sourires en bandoulière et mission réussie. Une autre illustration heureuse de la solidarité des hommes de mer. « Kévin est en pleine forme, il va profiter d’une douche chaude », confie Frédéric Barbe, le commandant du Nivôse. La frégate a mis le cap vers la Réunion et devrait arriver vendredi prochain.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Marine Natonale / Défense #VG2020
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE