Une 3e épreuve très venteuse sur l’ENGIE KITE TOUR 2020

Le vent a soufflé très fort sur la Grande-Motte (Hérault) ce week-end lors de la 3e épreuve de l’ENGIE KITE TOUR 2020. Les riders ont offert un bon spectacle en Méditerranée.

 
La troisième et avant-dernière étape de l’ENGIE KITE TOUR 2020 s’est achevée ce dimanche à la Grande-Motte, dans l’Hérault, après trois jours de compétition dans des conditions exceptionnelles. « On a eu des conditions exceptionnelles, parfois dantesques même avec du vent très fort qui oscillait entre 20 et 40 nœuds », se félicite Antoine Weiss, coordinateur technique de la compétition. « On n’a pas l’habitude de naviguer dans ce genre de conditions, notamment en foil. Il y a eu beaucoup d’appréhension au début, voire de la peur mais nos riders ont été de vrais guerriers et nous ont offert une étape mémorable. »

 

 

Théo de Ramecourt (photo) a pris la tête du classement général de kitefoil (57 inscrits) après deux jours de courses en Méditerranée. Dimanche, il a confirmé pour s’imposer après 13 courses (10 retenues) devant Mario Calbucci. Chez les dames, Lauriane Nolot a tiré son épingle du jeu devant les favorites Alexia Fancelli et Anaïs Mai Desjardins. En Twin-tip (32 inscrits), Benoit Gomez n’a pas laissé ses adversaires espérer pendant les dix courses (huit retenues) de ces trois jours et a remporté cette épreuve à la Grande-Motte devant Simon Leprevost et Faodren Le Coq. Poema Newland, 5e au classement général, a glané l’épreuve chez les dames. Il y a eu 10 courses en planche directionnelle durant cette 3e étape, Alex Caizergues les a toutes remportées. Le quadruple recordman du monde de vitesse en kiteboard a largement devancé Sylvain Maurin et Olivier Sigaud. La grande finale de cette édition 2020 de l’ENGIE KITE TOUR aura lieu du 9 au 11 octobre à Hyères, dans le Var.

Leslie Mucret
Crédit photo : Didier Hillaire
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE