Les résultats de la 1re journée des Voiles de Saint-Tropez

La 21e édition des Voiles de Saint-Tropez a commencé hier. La bataille fait déjà rage entre les 300 voiliers classiques et modernes engagés.

 

Les premières régates des 21e Voiles de Saint-Tropez ont débuté hier. Près de 300 voiliers IRC et Wally pour les Modernes, petits et grands Marconi ou auriques chez les Classiques ont parcouru le triangle Saint-Tropez – Cavalaire – Dramont. Le public a pu apprécier l’affrontement des immenses goélettes auriques ou de Marconi d’une taille entre 25 et 50 mètres. À ce jeu-là, Oriole (Herreshoff 1905) et Kismet (Fife 1898), deux auriques centenaires longs de 13 à 25 mètres, se sont placés devant Viola, cotre aurique de 111 ans signé Fife qui compte bien poursuivre sa série d’invincibilité de l’année 2019.

 

 

En parallèle, se disputait la 14e édition du Trophée Rolex avec un invité de marque Michel Desjoyeaux, dans l’équipage de Jour de Fête, un Class Q signé Paine de 1930. Les 17 « Epoque Marconi B » engagés dans parcours d’une quinzaine de milles au large de la rade ont profité de conditions idéales : vent proche des 10 nœuds, grand soleil et mer calme. À la fin de la première journée, Cippino II, un Sloop Bermudien de 1949 dessiné par German Frers, a pris la tête du classement général devant Comet et Stormy Weather. Aujourd’hui, les conditions météorologiques annoncées sont plus soutenues avec des vents de 18 à 30 nœuds. La deuxième manche du Trophée Rolex ne sera peut-être pas disputée.

Leslie Mucret
Crédit photo : Gilles Martin-Raget
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE