Manuelle Huillet : « Un excellent état d’esprit »

Coach des équipes féminines de volley-ball à l’Université de Lorraine, Manuelle Huillet revient sur les championnats de France universitaires de la discipline.

 

Que bilan tirez-vous de ces championnats pour vos équipes ?

Sur le plan sportif, c’était un championnat un peu difficile. Notre équipe première a terminé à la cinquième place et notre équipe 2 à la huitième. Nous avions notamment d’autres ambitions pour notre équipe première, mais l’une de nos meilleures joueuses s’est blessée dès la première rencontre. De plus, cette année, le niveau de la compétition était extrêmement élevé.

Allez-vous donc repartir sur un nouveau cycle ?

Nous allons tout de même conserver la grande partie de l’ossature actuelle de l’équipe première. Tout dépend toujours des études des filles, de ce qu’elles font pour la suite, mais je pense que seulement deux ou trois joueuses vont changer. Habituellement, nous avons toujours une base de l’équipe qui reste d’une année sur l’autre. Certaines filles jouent dans les clubs professionnels de la région, elles restent donc dans le coin et continuent de jouer en universitaire car elles en ont l’envie. Je sais donc que je vais conserver une bonne base de joueuses.

Malgré une moins bonne saison, qu’est-ce qui explique la dynamique positive du volley à l’Université de Lorraine ?

Cela fait un certain nombre d’années que nous avons de bons résultats et que le groupe de filles vit bien. Les joueuses s’entendent bien et sont à chaque fois heureuses de se retrouver, afin d’évoluer ensemble et d’élever leur niveau de jeu. Elles aiment évoluer à un niveau qui est souvent plus élevé que celui qu’elles rencontrent avec leurs clubs. Nous avons vraiment un excellent état d’esprit, on arrive à faire en sorte que la mayonnaise continue de prendre d’année en année.

Propos recueillis par Olivier Navarranne

 

Crédit photo : Inside Photography
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE