10/29/2020

L’ANESTAPS mobilisée pour le World Clean Up Day

Ce samedi 19 septembre est organisée le World Clean Up Day, un programme annuel d’action sociale mondiale visant à lutter contre le problème mondial des déchets solides. Engagée sur la thématique éco-responsable, l’ANESTAPS sera très investie ce samedi.

Une journée pour nettoyer la planète. Voilà ce que propose le World Clean Up Day, une journée mondiale du nettoyage souhaitant mobiliser et sensibiliser les citoyens face au problème mondial des déchets solides. Une journée lors de laquelle l’ANESTAPS sera sur le pont. « Pratiquement tous les BDE affiliés à l’ANESTAPS participent à ce World Clean Up Day. Une trentaine d’événements sont ainsi prévus ce samedi partout en France », confie Clémence Carfantan, vice-présidente du BDE STAPS OrsayS en charge de l’innovation sociale. « On est dans l’optique de faire beaucoup plus, d’autant que nous serons plus nombreux que l’année dernière. » En effet, les étudiants STAPS avaient déjà participé à cet événement l’année passée, avec un total de 14 associations participantes et 553kg de déchets ramassés. « Le World Clean Up Day est un événement qui touche tout le monde, qui nous touche tous en tant que citoyens. C’est pour cela que l’ANESTAPS s’investit dans cet événement. Notre but est de sensibiliser à la cause du développement durable », ajoute Clémence Carfantan.

 

 

C’est notamment du côté de Paris que cette journée sera particulièrement chargée. « Nous allons nous élancer près de l’Hôtel de Ville de Paris à 11h, puis remonter les rues et les quais afin de ramasser un maximum de déchets. A la fin de l’intervention, nous pèserons le nombre de déchets ramassés », explique Marine Jannarelli, présidente du BDE STAPS Orsay. « C’est un moment qui nous permet d’entretenir de bonnes relations avec les autres STAPS d’Ile-de-France, mais aussi un moment convivial au cours duquel nous nous sentons tous engagés au service d’une belle cause. » Les participants devraient être nombreux à répondre à l’appel, d’autant que « le faire dans cette période-là est idéal car les étudiants ont des cours, mais certains n’ont pas encore repris. Cela peut nous permettre de toucher plus de monde », prévoit Marine Jannarelli. « A Paris, cette journée est l’occasion d’échanger avec beaucoup de gens, de les sensibiliser et de pourquoi pas les inviter à participer avec nous. » Mobiliser, sensibiliser et nettoyer : les étudiants STAPS seront au service de la planète ce samedi.

Olivier Navarranne
Crédit photo : ANESTAPS
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE