09/19/2020

Roland-Garros fidèle au poste

Habituellement organisé en mai, Roland-Garros aura cette fois lieu du 21 septembre au 11 octobre. Un décalage causé par la pandémie de Covid-19, dont les effets vont se faire ressentir lors d’une édition 2020 pas comme les autres.

 

En mai, des centaines de milliers de personnes se pressent habituellement du côté de la Porte d’Auteuil. Mais cette année, le calme régnait autour des terrains de Roland-Garros en cette période de l’année. Et pour cause : crise sanitaire oblige, le tournoi parisien a été annulé…puis finalement reporté. À la grande surprise de nombreux joueurs, et d’autres tournois du circuit ATP, Roland-Garros a été le premier à annoncer un report à une date précise. C’est donc finalement du 21 septembre au 11 octobre que se tiendra l’édition 2020 de ce tournoi du Grand Chelem. Les qualifications auront lieu du lundi 21 au vendredi 25 septembre et seront suivies du tableau final du dimanche 27 septembre au 11 octobre. « Nous nous réjouissons que la concertation avec les différentes instances internationales du tennis ait permis l’extension à trois semaines de l’édition 2020 du tournoi de Roland-Garros. Dans le contexte actuel, si difficile, nous avons pleinement conscience du privilège de pouvoir organiser Roland-Garros dans sa forme habituelle », se félicite Bernard Giudicelli, Président de la Fédération Française de Tennis. La semaine dédiée aux qualifications va d’ailleurs participer à soutenir financièrement des joueuses et joueurs professionnels dont les revenus ont été touchés par la crise du Covid-19. « La décision de report à l’automne du tournoi de Roland-Garros que nous avons prise en responsabilité dès le 17 mars aura permis de sauver, si les conditions sanitaires naturellement restent bien orientées, une saison sur terre battue en 2020 dont il sera le point d’orgue, comme chaque année », assure Bernard Giudicelli. « Le tournoi de Roland-Garros reste et assume ainsi pleinement sa responsabilité historique de championnat du monde sur terre battue. Le tournoi automnal 2020 sera une nouvelle page, nous y travaillons, de la légende Roland Garros ».

Une jauge de 50 à 60% de spectateurs ?

 

Une édition 2020 qui entrera, en effet, dans l’histoire. Par sa place dans le calendrier, mais aussi par les mesures sanitaires sans précédent prises par l’organisation du tournoi. La FFT adaptera la gestion des flux et les sens de circulation dans le stade afin de permettre le respect des gestes barrières et règles de distanciation. Si le port du masque sera recommandé aux abords du stade ainsi qu’en situation statique dans le stade (gradins des courts), il sera obligatoire pour le public en situation dynamique dans les 12 hectares que représente l’enceinte de Roland-Garros. L’aménagement des différents espaces s’adaptera aux consignes sanitaires pour permettre notamment le respect des règles de distanciation. Enfin, le nettoyage et la désinfection des différentes zones seront intensifiés. Des distributeurs de gel hydroalcoolique seront implantés. Sur les trois courts principaux, le placement en tribune sera soumis à un protocole précis : sur chaque rang, un écart d’un siège entre chaque groupe d’acheteurs qui sera composé au maximum de 4 personnes désireuses de rester assises côte à côte. Sur les courts annexes, un siège sur deux sera condamné physiquement, le placement étant libre sur les sièges disponibles. Ainsi le nombre de spectateurs admis dans le stade sera de 50% à 60% de la jauge habituelle. Cette réduction permettra le respect strict des gestes barrières. La Fédération Française de Tennis appliquera également un protocole sanitaire spécifique aux joueuses et joueurs ainsi qu’à leur entourage.

 

Guy Forget : « Il y aura des tests »

 

Autant de mesures sur lesquelles Guy Forget, directeur du tournoi, demeure très attentif. « Nous voulons protéger autant que possible, pas seulement les joueurs, mais tous ceux qui seront là pour ce tournoi. Pour les enfants ramasseurs de balles, par exemple, nous ne les laisserons pas ramasser les serviettes comme ils étaient habitués à le faire. Encore une fois, nous suivrons à la lettre ce que le ministère des Sports et de la Santé nous dit de faire », assure Guy Forget. « Il y aura des tests. Il y aura des toilettes autour du stade afin que les gens puissent se laver les mains régulièrement. Nous voulons éviter autant que possible les contacts et garder un espace approprié entre les personnes. Je pense que ça va évoluer d’ici le début du tournoi. Mais nous ferons de notre mieux pour que chacun se sente en confiance et à l’abri des problèmes de virus. » Guy Forget a d’ailleurs tenu à maintenir un programme fourni afin que Roland-Garros puisse vivre une édition 2020 se rapprochant au maximum d’une édition « classique ». « Pendant un certain temps, nous avons envisagé de ne pas jouer les qualifications. Mais cela fait partie du tournoi. Il y aura donc une épreuve de qualification pour les hommes et les femmes, ainsi que pour les juniors. Pour un junior, rêver et éventuellement participer au tournoi principal est un événement important et une étape importante dans sa progression. Il en va de même pour les doubles et beaucoup de gens apprécient les doubles dans notre pays. Le tennis en fauteuil roulant est également devenu très populaire et nous voulons le soutenir. Le double mixte et le tournoi des légendes sont probablement les deux seuls événements que nous prévoyons de ne pas organiser cette année. »

Nadal présent, Federer absent

Concernant son plateau, l’édition 2020 devrait fortement ressembler aux précédentes. En effet, les meilleurs joueurs et joueuses de la planète devraient être de la partie et se donner rendez-vous Porte d’Auteuil. Tenant du titre et vainqueur à douze reprises sur la terre battue parisienne, Rafael Nadal a d’ores et déjà confirmé sa participation. Même chose pour le numéro 1 mondial Novak Djokovic, qui a contracté le Covid-19 il y a quelques mois, sans conséquence. Finaliste l’année passée, Dominic Thiem sera lui aussi de la partie. En revanche, pas de Roger Federer sur la terre battue parisienne. Opéré du genou, le Suisse est en phase de reprise et a déjà tiré un trait sur la saison 2020. Côté français, les principales chances de briller reposent une nouvelle fois sur les épaules de Gaël Monfils, membre du top 10 au classement ATP.
Au sein du tableau féminin, les meilleures joueuses de la planète devraient, elles aussi, être au rendez-vous du tournoi parisien. Numéro 1 mondiale, Ashleigh Barty entend bien défendre son titre Porte d’Auteuil. Karolina Pliskova, Naomi Osaka, Simona Halep ou encore Bianca Andreescu : elles tenteront toutes d’empêcher l’Australienne de doubler la mise. Côté tricolore, les principales chances reposent sur Caroline Garcia et Kristina Mladenovic. « Les joueurs et joueuses ont répondu présent et c’est évidemment une grande satisfaction », se réjouit Guy Forget. « Malgré les circonstances actuelles que l’on connaît tous, nous serons en mesure de proposer une édition 2020 de grande qualité. C’est là notre plus belle victoire. »

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE