10/29/2020

Surf : La Coupe de la Fédération organisée début juillet

La Fédération Française de Surf organise la 1ère édition de la « Coupe de la Fédération ». Vingt des meilleurs surfeurs français (12 messieurs et 8 dames), sont invités par la Fédération sur un spot de Nouvelle-Aquitaine.

Après avoir réussi un retour à l’océan anticipé de trois semaines, le 11 mai au lieu du 2 juin, la Fédération Française de Surf (FFSurf) frappe un nouveau coup en organisant la « Coupe de la Fédération », une compétition sur invitation avec certains des meilleurs surfeurs français. Un événement en un seul jour et sur un seul lieu : la FFSurf revisite ses classiques tout en proposant un concept inédit. La « Coupe de la Fédération » a été imaginée par la Direction Technique Nationale pour permettre à l’élite du surf français et aux fans de renouer avec la compétition. « En juillet, nos surfeurs vont pouvoir remettre un lycra et retrouver leurs sensations », indique Michel Plateau, le directeur technique national. « Le tour mondial professionnel est à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre. Il est important pour eux et pour nous qu’ils ne perdent pas leurs automatismes. L’idée est de leur offrir un véritable moment de compétition avec des séries, un chrono, des juges, un vainqueur, un prize money. » 10 000 € sont mis en jeu à part égales pour les hommes et les femmes, et seront distribués parmi les finalistes.

 

 

Après avoir réfléchi à plusieurs formules, la DTN a finalement opté pour une compétition sur invitation pour les sportifs de haut niveau. Un événement de moins de 6 heures, avec les meilleures conditions entre le 1er et le 10 juillet. Douze messieurs et huit dames ont été retenus sur la base du classement CT, QS et Junior Pro 2019 de la WSL. Le plateau sera donc particulièrement relevé. La Coupe de la Fédération permettra par ailleurs de tester la reprise des compétitions de surf en France avec une procédure sanitaire adaptée : une zone de compétition fermée au public, un nombre restreint de juges, des lycras désinfectés, pas d’accolades. Pour éviter un trop grande nombre de spectateurs sur la plage, la Fédération ne communiquera pas sur le choix du spot retenu. Et pour satisfaire tous les fans de surf, elle proposera un direct en streaming sur ses plateformes digitales YouTube et Facebook (Fédération Française de Surf) avec toutes les images de la journée, des ralentis, des interviews et des commentaires.

Olivier Navarranne
Crédit photo : ISA
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE