L’Open International de Squash de Nantes fait une pause

Un événement international, un spectacle d’exception, une rencontre artistique et sportive, découvrez le Squash et au-delà… Après 5 éditions, l’Open International de Squash de Nantes fait une pause en 2020 pour reprendre des forces. La saison 1 finie, tenez-vous prêt pour la saison 2 !

 

5 éditions d’un tournoi décidément pas comme les autres, un développement fulgurant : d’un petit tournoi Challenger, l’Open International de Squash de Nantes rejoint en 2019 les 12 plus grands tournois du circuit international et se situe sur le podium en terme d’affluence. Avec chaque année, un succès unanimement reconnu, il est considéré comme un étendard. L’Open de Nantes : un lieu emblématique nantais renouvelé chaque année, un spectacle à parité, une adhésion partagée par l’ensemble des joueurs, des partenaires enthousiastes et fidèles, une carte blanche à des artistes investis pour emballer le tournoi, des tribunes pleines par un public enflammé et conquis.

 

Jeu concours > Gagnez 150€ de crédit logement au ski chez Sportihome !

 

A l’heure où Nantes accueille plus de 5 000 visiteurs pendant la semaine et un remplissage proche des 95% dans des lieux uniques : L’open a pris une envergure qui devance l’association. L’équipe en ai très fière et le public peut l’être car il y a amplement participé. Il est dorénavant impossible pour le tournoi de décevoir qui que ce soit : personnes œuvrant de près ou de loin pour cet évènement décalé ou bien spectateurs de la première ou de la dernière heure.

 

 

C’est pourquoi, après un Open de France 2019 hors norme, élu par les joueurs et la PSA (Professional Squash Association) comme le tournoi de l’année 2019, l’équipe (composée à 99% de bénévoles) souhaite faire une pause pour trouver, stabiliser une nouvelle organisation et réinventer les prochaines éditions. Après 5 épisodes, la saison 1 est finie.

Revivez l’édition 2019 en vidéo grâce à l’After Movie :

 

Communiqué de presse de l’Open International de Squash de Nantes
Crédit photo : Mikphotos.fr
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE