Les Classic Days de Magny-Cours à la fête

Le monde de l’automobile a fait un bond en arrière. Ce sont plus de 2000 véhicules historiques qui ont pris place sur le mythique circuit de Magny-Cours (Nièvre). La passion des Français pour les anciennes voitures ne dément pas, et ce ne sont pas les Classic Days qui vont prouver le contraire.

Les véhicules historiques passionnent toujours autant les Français. Et c’est pour cette raison précise que les Classic Days ont eu lieu sur le mythique circuit de Magny-Cours. Ce samedi 26 et ce dimanche 27 juin, les amoureux de l’automobile se sont donnés rendez-vous dans la Nièvre, pour se rincer l’œil sur quelques voitures d’exception. Et sur cette 14e édition des Classic Days, il y avait du beau monde. Olivier Panis, ancien pilote de Formule 1, était notamment de la partie. Ce dernier a eu le privilège de monter à bord d’une formule 1 de 1995, et fouler l’asphalte du circuit. L’occasion pour lui de retrouver quelques sensations oubliées, en faisant ronronner le moteur d’une splendide monoplace. L’ancien pilote Jacques Laffite était également présent.

 

Chaque édition des Classic Days est l’occasion de souffler quelques bougies. Et cette année c’était les 130 ans de Panhard qui étaient célébrés. Pour l’occasion, c’est près de quarante véhicules de la marque française qui étaient exposés aux alentours du circuit de Magny Cours. Des voitures au style d’époque qui permettent de voyager à travers le temps durant quelques instants. Et au-delà cet anniversaire, c’est un pilote anglais qui était à l’honneur cette année. Son nom : Derek Bell. Ce dernier est bien connu dans le monde de l’automobile puisqu’il s’est imposé à cinq reprises sur les 24 Heures du Mans, et a couru en Formule 1 pour Ferrari et McLaren notamment. Malheureusement pour la fête, ce dernier n’a pas pu faire le déplacement en raison des conditions sanitaires. De plus, le pass-sanitaire et la météo compliquée n’auront pas favorisé la venue du public. C’est pour ces raisons que les spectateurs étaient un peu moins présents cette année que lors des éditions précédentes. Mais cela ne remet pas en cause la passion des Français pour les véhicules d’exception. Ces derniers sont au rendez-vous sur chaque édition, et en redemandent encore et encore lorsqu’il s’agit d’avoir les yeux qui brillent devant des véhicules qui ont, pour la plupart, marqué de leur empreinte.

Mattéo Rolet
Crédit photo : Michel Brisset / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE