Formule 1 : Le résumé du Grand Prix de Grande-Bretagne

Sur les terres de Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et sa Ferrari ont réalisé la course parfaite. Un dépassement splendide sur Valtteri Bottas à quatre tours de la fin, a couronné l’Allemand pour la deuxième fois de sa carrière à Silverstone. Il possède désormais 8 points d’avance sur Lewis Hamilton au classement général.

 

Impérial durant les qualifications samedi, Lewis Hamilton semblait intouchable ce week-end. Après le week-end raté en Autriche, les Mercedes n’avaient pas le droit à l’erreur. Pourtant, au bout de 10 secondes de course, rien ne s’est passé comme prévu. Au virage trois, Kimi Räikkönen freine trop tard et heurte la roue arrière droite du pilote anglais. Le numéro 44 fait un tête à queue et repart dernier. Le résultat d’un départ catastrophique, durant lequel il a vu Vettel et Bottas lui passer devant après quelques centaines de mètres. Ce début mouvementé relançait totalement la course.

Première safety car

Sebastian Vettel parvient à contrôler les 3 secondes qu’il a de marge sur Valterri Bottas. Derrière, Kimi Räikkönen est à la lutte avec les deux Red Bull. Au fil des tours, Lewis Hamilton enchaîne quant à lui les records du tour et remonte rapidement. Au milieu de la course, il tourne en moyenne 1 seconde plus vite que les deux hommes de tête, qui n’ont pas changé depuis le début. C’est à ce moment-là que Marcus Ericsson décide de ne pas enlever son DRS. Une sortie de route spectaculaire qui oblige la safety car à prendre position. Les voitures de tête se tiennent en 5 secondes, il reste une quinzaine de tour à suivre, et Bottas prend la tête devant Vettel.

Nouvel abandon pour Grosjean

Après un deuxième safety car à la suite d’un accrochage entre Romain Grosjean et Carlos Sainz Jr, le pilote finlandais va résister tant bien que mal jusqu’au tour 47. Il va alors se faire surprendre par un Vettel déchaîné. Une manœuvre magnifique qui va envoyer l’Allemand vers la victoire. En quatre tours, Bottas perdra 3 places pour au final se retrouver au pied du podium, terminant derrière Hamilton et Räikkönen. La rivalité entre Mercedes et Ferrari va s’accroître après ce week-end. Nul doute que les flèches d’argent et Lewis Hamilton vont avoir envie de se venger en gagnant dans deux semaines sur le circuit d’Hockenheim en Allemagne.

Justin Teste
Crédit photo : Hoch Zwei / Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE