AFRICA ECO RACE 2019 : l’étape de lundi annulée

Une absence de visibilité à Dakhla a empêché les pilotes de la 11e édition de l’AFRICA ECO RACE de s’élancer dans la première étape mauritanienne. La course va reprendre aujourd’hui.

 
L’intégralité de la caravane de l’AFRICA ECO RACE 2019 avait passé la frontière mauritanienne à 10h hier. Par conséquent, tous les concurrents moto, auto et camion étaient regroupés et prêts à partir à proximité du départ situé à une dizaine de kilomètres de la frontière. C’était sans compter sur une absence de visibilité à Dakhla qui a cloué au sol les trois hélicoptères qui servent à diriger et à sécuriser la course. Par conséquent, la décision d’annuler la spéciale a été prise. C’est donc en liaison libre par la route que les concurrents ont rejoint le bivouac de Chami. « L’annulation d’une spéciale est extrêmement rare sur l’AFRICA ECO RACE, mais il n’y avait aucune autre solution puisque nous n’étions pas en capacité d’assurer la sécurité de la course qui est pour nous la priorité ! », a déclaré Jean-Louis Schlesser, présent au départ pour annoncer lui-même la nouvelle aux concurrents. Aujourd’hui, la course devrait reprendre ses droits. Au programme, une boucle de 481 km autour de Chami. Une étape 100% sable, avec plusieurs franchissements de cordons de dunes pour la première des deux spéciales qui composent l’étape marathon baptisée « 500 Miles ».

Leslie Mucret
Crédit photo : Jorge Cunha
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE