L’association 82-4000, son combat pour la montagne pour tous

Ce samedi, l’association 82-4000 solidaires, qui organise des séjours d’alpinisme pour des personnes issues de milieux défavorisés, va présenter ses activités lors d’une journée « rencontre montagne partagée ».

Pour l’association 82-4000 solidaires, la montagne n’est pas fermée, n’est pas réservée à une partie de la population qui a les moyens d’en profiter. « Notre but est de faire partager à tous, dont des personnes en situation de grande précarité, la pratique de l’alpinisme et la richesse de la vie en montagne », explique Aurélien Brès, membre de l’association. « Cette passion peut être vécue par tout le monde. » Depuis la création de l’association en 2012, des guides de haute-montagne et des alpinistes, tous bénévoles, organisent des séjours de 3 à 8 jours, souvent dans le Briançonnais où est basée l’association, pour des personnes issues de milieux défavorisés. « Nous travaillons avec des structures sociales comme le Centre de jour, l’association le Refuge ou ADT Quart-Monde », détaille Aurélien Brès. Au programme de ces séjours : activités d’alpinisme avec une touche culturelle, et parfois, pour les plus aguerris, une ascension sur des cols culminant à 4 000 m en Suisse.

Une cordée sans niveau social

Samedi prochain, l’association 82-4000 va faire découvrir ses activités au plus grand nombre lors de leur 4e « rencontre montagne partagée solidaires » à la salle des fêtes de la Grave de 8 h à 18 h, en partenariat avec ADT Quart-Monde. Le thème de cette journée « Créons des cordées inoubliables » sera appliqué dès le matin avec une expédition vers le glacier de Girose et une découverte de l’alpage. « Des stagiaires, des membres de l’association, des personnes venues pour découvrir l’association seront attachés. Tous feront cette cordée quelles que soit leur situation sociale », explique Aurélien Brès. Durant l’après-midi, les 40 à 60 stagiaires qui viendront auront plusieurs occasions de raconter sur leur vécu pendant les séjours avec l’association 82-4000 solidaires, lors des deux tables rondes comme pour thèmes « Pour une écologie humaine et solidaire en montagne » et « Éloge de la lenteur », de la conférence plénière toujours sur le thème « Créons des cordées inoubliables » et d’ateliers de peinture et d’écriture. « Nous incitons les personnes qui ont été en stage à témoigner », insiste le membre de l’association. « La peinture et l’écriture permettent à ceux qui ne seraient pas à l’aise à l’oral de s’exprimer d’une autre manière. » Pendant la journée, une exposition de posters créés par des stagiaires et la projection du film « Ouvrir la voie » réalisé par Michael Larue mettront des images sur les activités de l’association.

Retrouvez plus d’informations > 824000.org

14 séjours depuis le début de l’année

Environ 600 personnes sont attendues lors de cette rencontre montagne partagée solidaires, des curieux et également des personnes qui soutiennent l’association 82-4000 qui s’exprimeront pendant la conférence plénière. « L’association fonctionne grâce au mécénat de fondations et d’entreprises qui fournissent du matériel », souligne Aurélien Brès. « De plus, notre réseau nous permet d’accéder aux remontées mécaniques plus facilement. » Depuis le début de l’année 2019, l’association 82-4000 solidaires a organisé 14 séjours qui ont rassemblé entre 7 à 12 personnes. L’entité compte plus de 30 personnes actives.

Leslie Mucret
Crédit photo : 82-4000 Solidaires
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE