SPORTMAG.fr

Qualifications Euro Volley 2019 : Les Bleues enchaînent

CEV
Après un succès inaugural face au Danemark (3-0), l’équipe de France a enchaîné en allant s’imposer avec la manière au Portugal (26-24, 25-18, 25-12) lors de la 2e journée du tournoi de qualification pour le championnat d’Europe.

 

Les Bleues ont donc réussi un très joli coup ce dimanche, en dominant sur son terrain le Portugal, qui avait impressionné en Géorgie (25-11, 25-11, 25-16). Les joueuses d’Émile Rousseaux ont su imposer leur jeu pour l’emporter en trois sets (26-24, 25-18, 25-12), comme elles l’avaient fait mercredi à Belfort face au Danemark lors de leur entrée en lice (25-18, 25-14, 25-21).

Deux balles de set sauvées au premier set

Avec le même six de base que face aux Danoises, les Bleues ont donc répondu présent pour leur premier déplacement. Et ce malgré une frayeur dans la première manche. Alors qu’elles venaient de passer devant au score (11-9), elles ont encaissé un cinglant 7-0 (11-16). Il leur faudra s’accrocher pour recoller au score petit-à-petit (17-19, 20-21), et surtout sauver deux balles de set, au prix notamment d’une très grosse défense de la libero Amandine Giardino, pour finalement remporter ce premier set capital (26-24).

Les Bleues en tête du groupe D

Malgré ce scénario qui leur a mis un coup sur la tête, les Portugaises ont toutefois continué à s’accrocher. Le deuxième set aura été disputé, malgré le score assez large à l’arrivée. L’écart a gonflé lentement mais surement en faveur des Bleues (8-8, 13-11, 16-13, 18-14), mais il leur aura fallu batailler sur chaque point pour empocher la deuxième manche (25-18). Dans le troisième set, les points ont défilé (3-0, 7-1, 13-3, 15-4, 19-7, 22-9, 25-12), permettant aux Bleues de dérouler leur jeu. Grâce à cette deuxième victoire de rang en trois sets, les joueuses d’Émile Rousseau prennent la tête du groupe D, avant d’enchaîner cette semaine avec deux rencontres face à la Géorgie.

La réaction de Félix André, coach adjoint :

« On avait vraiment abordé ce match là comme un gros défi. C’était notre premier match à l’extérieur. Au regard des derniers résultats entre les deux équipes, et notamment les confrontations lors du tournoi de qualification pour le championnat du monde l’an passé, on n’était pas favori du tout. Ces dernières années, le Portugal était vraiment plus régulier que nous à ce niveau, et cette équipe nous a tout de suite mis sous pression, avec une belle qualité de service. La victoire dans le premier set nous a facilité la tâche par la suite. On a montré une grosse force de caractère et une belle capacité d’adaptation aussi. On n’a pas craqué mentalement pour revenir de nulle part dans ce premier set. La pression a basculé dans leur camp. Et ensuite les filles ont appliqué le plan de jeu à merveille. C’est une grosse satisfaction. 3-0, à l’extérieur, face à cet adversaire-là, c’est de très bon augure. Ça confirme notre avancement, ça confirme notre travail ».

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *