Ski de fond, beau paysage et vivre-ensemble

L’UNSS de l’académie de Grenoble mobilise pour la 19e fois collégiens et lycéens pour la Foulée Blanche, le 23 janvier prochain. Au programme : découverte du ski de fond, partage entre différents publics et rappel les bienfaits de la pratique sportive tout en évoluant dans un cadre idyllique.

 

Entre l’UNSS de l’académie de Grenoble et la Foulée blanche, c’est une longue histoire d’amour. Le sport scolaire a toujours été présent lors des 18 dernières éditions de la grande épreuve de ski de fond, à Autrans sur le plateau du Vercors. La prochaine Foulée blanche, qui se déroulera du 23 au 27 janvier, ne fera pas exception à la règle. Près de 2 000 collégiens et lycéens, si la moyenne des dernières années est respectée, sont attendus le mercredi pour « La Foulée des jeunes ». « Les élèves découvriront le superbe paysage du plateau du Vercors et surtout le ski de fond », relève Jackie Bonnieu-Devaluez, directrice régionale de l’UNSS de l’académie de Grenoble. Des adolescents de la région Auvergne-Rhône-Alpes, mais aussi de la région parisienne, glisseront sur la neige. Des étrangers sont également souvent conviés et, cette année, des jeunes Marocains vont tenter l’expérience. « Notre objectif est de rester la plus grande course populaire de ski nordique en Europe », indique Jackie Bonnieu-Devaluez. L’UNSS dispose du soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du Conseil départemental de l’Isère pour y parvenir.

Du ski à fond pour tous

Les jeunes partiront pour 5 ou 10 km de course, empruntant des pistes qui ont vu évoluer de grands champions tels que Martin Fourcade ou Anaïs Chevalier. La découverte de la pratique est le but premier, mais le challenge traditionnel pimente la course. L’établissement qui comptabilise le plus de kilomètres parcourus l’emporte. Et afin de développer la pratique féminine, un challenge est ajouté sur le même principe, mais en comptant uniquement les tours des filles. « Il y a une volonté de montrer les valeurs du sport et de les transmettre », appuie la directrice du service régional de l’UNSS. Cette « Foulée des jeunes » participe à l’inclusion de tous en accueillant des adolescents en situation de handicap, ainsi que des élèves suivis par la protection judiciaire de la jeunesse. « Chaque année, ça se passe très bien ! », se réjouit Jackie Bonnieu-Devaluez. « Nous sommes toujours dans des conditions exceptionnelles grâce à l’expertise des bénévoles de l’association la Foulée blanche et des services techniques de la station qui mettent tout en œuvre pour la sécurité des enfants. »

Un village d’animations

Le matin, avant leur grande course, les jeunes auront le loisir de découvrir d’autres activités : les raquettes, le biathlon et la boxe éducative dans le gymnase grâce au CDOS Isère et aux clubs locaux. Une exposition sur le dopage aura pour but de les mettre en garde contre cette pratique, tandis que l’UNICEF promouvra l’égalité filles/garçons. Des animations pour une journée fédératrice autour de la pratique sportive et de ses valeurs…

Dans le blanc, sous le signe du vert

Le plateau de Vercors est un beau site qui doit être préservé. L’UNSS met en place plusieurs actions « éco-évènement », dont demander aux parents de préparer un pique-nique zéro déchets. « Nous montons également une brigade verte composée d’un ou deux élèves par établissements qui indiquent ensuite la marche à suivre à leurs camarades », explique Jackie Bonnieu-Devaluez. « Nous voulons les sensibiliser aux problématiques environnementales et que le site soit aussi propre après leur passage. »

Par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE