Occitanie : une Semaine Olympique et Paralympique en direction des jeunes

Le CROS Occitanie va intervenir dans plusieurs établissements scolaires de la région lors de la Semaine Olympique et Paralympique. Présentation par Amélie Berthe et Clémence Coudert, chargées de projet.

La Semaine Olympique et Paralympique 2021 sera-t-elle particulière dans ce contexte de pandémie de Covid-19 ?

Clémence Coudert : Le thème principal de cette 5e édition de la Semaine Olympique et Paralympique est la santé. Le sport apporte un bien-être, en particulier dans ce contexte sanitaire. Par ailleurs, les jeunes sont de plus en plus sédentaires et nous souhaitons les encourager vers une pratique physique quotidienne.

Amélie Berthe : Le CROS veut garder la proximité avec les établissements scolaires en cette période. Sauf avis contraires, les différentes interventions auront lieu en présentiel. Les volontaires en service civique au CROS Occitanie sont quand même mobilisés afin de proposer une solution numérique si besoin.

Quelles sont les interventions prévues ?

A. B. : Nous avons eu des sollicitations d’établissements scolaires malgré le contexte sanitaire pour des interventions soit dans les dates officielles de la Semaine olympique et paralympiques du 1er au 5 févier, soit en amont, soit après. Le mardi 26 janvier, le CROS va répondre à une demande de la Ville de Prades-le-Lez, dans l’Hérault, et organiser un atelier d’une heure autour du paralympisme au Conseil Municipal des Enfants. Nous allons amener une exposition sur le fair-play qui fait partie de nos ressources pédagogiques. Le 1er février, le CROS animera un atelier auprès de trois classes de CM2 dans cette commune. Le lendemain, Enzo Giorgi, handi-escrimeur et ambassadeur Sentez-vous sport en 2020, interviendra au collège les Fontanilles de Castelnaudary. Le CROS sera présent durant l’après-midi pour transmettre les valeurs de l’olympisme. Nous avons été sollicités par le lycée Victor-Hugo de Lunel qui cherchait un sportif paralympique pour intervenir lors d’une conférence également le 2 février. Nous l’avons mis en lien avec Julien Taurines, ancien judoka médaillé de bronze lors des Jeux paralympiques de Pékin en 2008. Enfin, les 3 et 5 février, le CROS organisera des ateliers sur la symbolique et les valeurs de Paris 2024 au collège de la Voie Domitienne, au Crès. Magalie Pottier, coureuse cycliste de BMX, apportera son témoignage aux élèves. Les CDOS vont également répondre aux sollicitions venues des établissements scolaires de leur département. Tout le mouvement sportif est mobilisé sur ce temps fort.

 

Pourquoi est-ce important pour le CROS d’intervenir dans les établissements scolaires pendant la Semaine Olympique et Paralympique ?

C. C. : Nous appliquons la feuille de route du CNOSF et ce temps annuel nous permet de répondre à deux axes : sport & santé et sport & éducation et citoyenneté. Ces interventions nous donnent la possibilité de sensibiliser aux valeurs olympiques en mobilisant autour d’actions éducatives et ludiques. C’est aussi une façon de mettre en lien les établissements et des sportifs haut-niveau.

A. B. : Au-delà de la Semaine Olympique et Paralympique, le CROS aide les établissements qui ont besoin qui ont besoin d’accompagnement tout au long de l’année. Cette action est renforcée pendant cette semaine et nous permet de mobiliser l’ensemble de nos ressources pédagogiques, dont nos expositions.

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : Amélie Berthe - CROS Occitanie
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE