Les jeunes au contact du haut niveau

Des licenciés de l’UNSS de l’académie de Montpellier deviendront organisateurs, reporters, performeurs et supporters le temps d’un match de basket du BLMA en février. L’objectif : démocratiser le haut niveau.

 

L’UNSS de l’académie de Montpellier a bien l’intention de réunir sport scolaire et sport de haut niveau lors d’un match du Basket Lattes Montpellier Agglomération (BLMA), face à Landerneau, le 9 février pour la 14e journée du Championnat LFB. « Le sport scolaire a aussi pour but de rendre le haut niveau plus accessible, en plaçant les jeunes en tant qu’acteurs et en leur permettant d’assister aux matchs de l’élite », affirme Stéphane Arias, directeur régional de l’UNSS de l’académie de Montpellier. Lors de ce match aux Palais des sports de Lattes, les jeunes auront l’occasion de mettre en pratique ce qu’ils apprennent au collège et au lycée. « Nous leur fournissons un support », souligne Stéphane Arias.

Des performers en hip-hop

Bien entendu, des jeunes inscrits en section basket prendront part à l’événement. Des collégiens des établissements montpelliérains Simone-Veil et Gérard-Philippe seront dans les tribunes en tant que jeunes supporters. « Ils auront l’occasion de voir des joueuses qui évoluent au haut niveau en France », rappelle Stéphane Arias. Plusieurs adolescents mettront en avant leur savoir-faire : des lycéens et collégiens des sections UNSS de danse hip-hop d’établissements des Pyrénées-Orientales. « Ils se produiront devant le public lors de l’ouverture, des fins de quart-temps et à la mi-temps. Ça leur donne une finalité à leur projet », raconte le directeur régional. D’autres jeunes entreront dans la peau de reporters, avec accès aux vestiaires et entrées en conférence de presse. Enfin, des élèves du lycée Jules-Ferry de Montpellier investiront le rôle de jeunes organisateurs durant lequel ils s’exerceront à l’accueil, notamment en accompagnant les personnalités à leur place. « Tout ceci entre dans le cadre du programme « Jeunes officiels, vers une génération responsable » qui permet à des jeunes de développer des compétences autour du sport telles que le journalisme, l’organisation de compétitions, l’animation », insiste Stéphane Arias.

Poursuivre dans cette voie

Cette présence lors de ce match marque la première collaboration entre l’UNSS de Montpellier et le BLMA, qui pourrait aboutir sur un partenariat à plus long terme. « Nous ne voulions pas nous engager tout de suite, mais d’abord faire un premier événement puis voir en fonction de ce qu’il se passait », explique le directeur régional. Des liens directs avec d’autres clubs professionnels du secteur ne sont pas encore tissés, mais il espère développer cette thématique. Il y a déjà eu quelques actions, notamment des jeunes rugbymen invités par la Région à un match du Montpellier Hérault Rugby.

Une vision olympique

Cet événement se déroule durant la Semaine olympique et paralympique, du 4 au 9 février, qui compte allier pratiques sportives et enseignements pédagogiques. Et ce n’est pas un hasard. « Nous sommes dans notre rôle de transmission des valeurs de l’olympisme, en espérant que l’UNSS soit pleinement associé à Paris 2024 », souligne Stéphane Arias.

Par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE