Les Championnats de France UNSS de voile embarquent à Brest

Du 20 au 23 mai, près de 200 jeunes skippeurs vont se retrouver sur le plan d’eau de la rade de Brest pour les Championnats de France UNSS de voile légère établissement, excellence et sport partagé.

 
La Bretagne est une terre de sports nautiques. Il n’est donc pas étonnant que de nombreux championnats de France UNSS de voile se soient déroulés dans cette région. Ce sera une nouvelle fois le cas cette année avec les épreuves nationales de voile légère qui feront escale à Brest du 20 au 23 mai. « Nous accueillons trois championnats : établissement, excellence pour les sections sportives et sport partagé », précise Gérard Abgrall, directeur départemental de l’UNSS Finistère.

Une émulation au Centre nautique du Moulin blanc

Entre 24 et 28 équipes devraient se mettre à l’eau lors de ces championnats de France UNSS de voile légère, sans oublier six équipages en sport partagé. « Nous attendons le chiffre exact que donnera la commission des qualifications fin avril », indique le directeur départemental. En comptant les accompagnateurs, 230 à 250 personnes sont attendues au Centre nautique du Moulin blanc de Brest. « Chaque équipe sera composée de trois skippeurs, d’un remplaçant et d’un jeune officiel pour les catégories établissement et excellence », détaille Gérard Abgrall. « En sport adapté, un valide et un jeune en situation de handicap concourront ensemble, avec un remplaçant si possible. » Tout le monde pourra se côtoyer pendant ces quatre jours de compétition. « Hébergement, restauration et départs des régates, tout est à cinq à dix minutes », énonce le directeur départemental.

Optimists, catamarans et hansas

Pendant trois jours, les jeunes participants vont enchaîner les régates sur le plan d’eau de la rade de Brest à bord d’optimists et de catamarans (photo) ainsi que de hansas, des petits quillards, pour le sport partagé. « Chaque catégorie se jaugera sur un parcours triangle olympique. Le premier jour sera consacré aux relais sur les optimists. Les résultats vont déterminer la hiérarchie et faire monter ou descendre les équipes dans les différentes poules », explique Gérard Abgrall. Le Comité départemental de voile du Finistère donnera un coup de main à la trentaine de professeurs d’EPS de Brest mobilisés autour de l’organisation. « Nous espérons que les conditions météorologiques seront adéquates, assez de vent pour naviguer, mais pas trop », ajoute Gérard Abgrall.

Voir aussi > notre édition Bretagne

Par Leslie Mucret

 

PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE