Le Val-de-Marne au rythme du hip-hop

Discipline en plein développement à l’UNSS, la danse hip-hop peut compter sur des départements passionnés par l’activité. C’est le cas du Val-de-Marne, où le service départemental UNSS met en place de plus en plus d’événements.

 

Le hip-hop a le vent en poupe. Au mois de février, le comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris a validé l’entrée du breakdance au programme olympique pour 2024. Une nouvelle qui a surpris beaucoup de monde, mais pas vraiment du côté de l’UNSS, où la danse hip-hop est une discipline en plein développement depuis plusieurs années. Le nombre de pratiquants explose, comme dans le Val-de-Marne où « les effectifs ont été multipliés par trois en trois ans », confie Lucie Aubertin, directrice adjointe du service départemental UNSS 94. « C’est une discipline qui existait dans le département et qui s’est développée grâce à l’arrivée d’enseignants passionnés par l’activité. Cela a permis, au niveau départemental, de mettre en place une dynamique dans les collèges comme dans les lycées. On a plus de 300 élèves qui participent à l’activité hip-hop, répartie dans 7 collèges et 3 lycées. »

Des effectifs triplés en trois ans

« L’an dernier, le Lycée de Cachan a obtenu un titre de champion de France UNSS », poursuit Lucie Aubertin, convaincue que la compétition seule ne peut être porteuse d’une véritable dynamique. « On met en place des animations et des ateliers découvertes dès la rentrée. Cela permet aux associations sportives qui se lancent dans l’activité de la découvrir avec les AS qui sont déjà en place. On a aussi une journée de duos et de solos qui permet aux AS de pouvoir découvrir le hip-hop sous forme d’animations, avec un format plus allégé qu’en compétition. Enfin, nous mettons en place des ateliers artistiques dans le cadre des Jeux du Val de Marne et du Trophée des Lycées. » Autant d’éléments qui permettent d’instaurer une vraie dynamique pour cette discipline au niveau de l’UNSS départemental, mais pas seulement. « On a aussi l’appui d’associations de hip-hop au niveau local, qui travaillent avec les associations sportives. Cela donne un support de pratique supplémentaire à nos élèves. »

Bientôt l’accueil d’un championnat de France UNSS ?

Des élèves tout simplement passionnés par cette discipline innovante. « Ce qui est surtout marquant, c’est leur dynamisme et leur plaisir à pratiquer », révèle Lucie Aubertin. « Lorsque l’on pratique sous forme de crews avec deux équipes qui s’affrontent, on retrouve une vraie envie de danser ensemble. À la fin des battles, on voit des élèves donner des conseils à d’autres, ou reproduire des gestes qu’ils n’ont pas réussis. Il y a les participants, mais aussi les Jeunes Officiels. L’an dernier, une trentaine de jeunes juges ont été formés au niveau départemental. » Un engouement que les jeunes val-de-marnais pourront peut-être bientôt vivre encore plus fort à domicile. « On peut envisager l’accueil d’un championnat de France UNSS dans cette discipline à l’avenir. C’est une dynamique qui serait intéressante pour nos associations sportives et qui permettrait de poursuivre les liens que l’on a tissés avec nos partenaires au niveau local. »

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : UNSS
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE