Le CROS Région Sud fait le lien avec le monde scolaire

En lançant le Pentathlon des Arts avec le rectorat de Nice, le CROS Région Sud affirme encore plus son engagement dans la promotion du label Génération 2024 et le rapprochement entre les mondes sportif et scolaire. Rencontre avec Henri Aubert, secrétaire général du CROS.

 

Quel est le principe du Pentathlon des arts ?
Dans la perspective de l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2024 en France, l’Éducation nationale a lancé cet appel à projets pour faire le lien entre la culture et le sport à l’école et renforcer les passerelles entre le mouvement sportif et le monde scolaire. Début octobre, nous avons lancé le Pentathlon des Arts avec le rectorat de Nice pour inciter des professeurs des établissements labellisés Génération 2024 à monter des projets pluridisciplinaires. Nous allons bientôt travailler avec l’académie d’Aix-Marseille.

 

Quelles seront les thématiques de ces projets ?
Ces projets vont transmettre les valeurs de l’olympisme et inciter les jeunes à se mettre au sport, sans viser les résultats et la haute performance. Un lien sera fait avec les trois grands événements annuels, la Semaine olympique, la Journée olympique et la Journée nationale du sport scolaire. Chaque établissement va construire son héritage pour l’après JOP 2024.

 

 

Parallèlement une web-série intitulée “La Minute Génération 2024” a été lancée. Que raconte-t-elle ?
Ce sont une nouvelle fois des projets d’établissements scolaires dans lesquels les élèves montrent les valeurs de l’olympisme à travers une discipline. L’épisode 1, réalisé avec le collège Gyptis de Marseille, s’intitule « Les valeurs de l’olympisme ». Les élèves se sont appuyés sur la voile, dont les épreuves olympiques de 2024 se dérouleront dans leur ville, pour faire passer leur message. Le deuxième, fait avec le collège César de Roquefort-les-Pins (Alpes-Maritimes) met en avant la confiance en soi grâce à l’escalade. Ces premières vidéos ont été réalisées par une société professionnelle. Nous avons eu la chance d’avoir comme parains Adrien Dipanda, joueur de l’équipe de France de handball et de Saint-Raphaël, et Stéphane Diagana, ancien athlète.

 

 

Développer des actions autour du label Génération 2024 est-il l’un des objectifs du CROS ?
Le CROS mobilise le mouvement sportif et le monde scolaire autour du label Génération 2024. Des conventions ont été passées avec les rectorats des académies d’Aix-Marseille et de Nice. Plusieurs actions ont déjà été mises en place, dont le regroupement des outils numériques et des ressources pédagogiques autour du sport et de la culture à destination des professeurs. Nous avons aussi un bulletin de veille qui permet de faire remonter les informations. Il existe aussi un dispositif de parrainage sur la thématique de la performance en lien avec des sportifs de haut niveau. Le CROS a lancé l’opération de labellisation des établissements scolaires en avril 2018, nous préparons actuellement la campagne pour la promotion 2020.

A voir aussi > La Minute Génération 2024

Propos recueillis par Leslie Mucret
Crédit photo : CROS Région Sud

PUBLIER UN COMMENTAIRE