La Lycéenne MAIF Run revient à Strasbourg

Pour la deuxième fois, le service régional de l’UNSS de l’Académie de Strasbourg va organiser la Lycéenne. En plus de la course à pied, les jeunes filles éloignées de la pratique pourront découvrir d’autres sports.

 

Après le succès de l’année dernière, la Lycéenne MAIF Run reviendra au départ du Jardin des deux rives le mercredi 11 mars, trois jours après la Journée internationale des droits des femmes. Pour tous les événements de cette édition 2020, les règles ne changent pas : la course à pied est réservée aux filles de 14 à 18 ans, licenciées UNSS ou non. « Le but est surtout de faire participer des filles éloignées de la pratique », précise Catherine Schubnel, directrice du service régional de l’UNSS de l’académie de Strasbourg, à l’organisation de cette manifestation en Alsace. Près de 2 000 filles sont attendues comme l’année dernière. « C’était une réussite et ça s’imposait de le refaire. »

 

Renouer le contact

Pendant cet après-midi, le service régional fera découvrir tout un panel d’activité physique, en plus de la course à pied, grâce au village sportif qui prendra sa place dans le Jardin des deux rives. Des clubs et des comités de la région vont proposer des initiations au tir, au handball ou encore à l’haltérophilie, sans oublier le handisport. « Le problème, c’est que les filles s’éloignent de la pratique sportive à partir de la 5e », rappelle Catherine Schubnel. « Face à cette inquiétude, on veut renouer le contact et les pousser à oser. » La directrice de l’UNSS régional souhaite faire venir des athlètes de la Team Grand Est à la rencontre de ces jeunes. Grosse nouveauté cette année : les participantes auront la possibilité de se produire sur une scène ouverte. « Elles pourront chanter, danser, exprimer un message dans ce moment de partage. Des battles de hip hop sont déjà prévues », précise Catherine Schubnel.

 

L’importance de l’éco-responsabilité

Toujours dans l’optique de développer le côté citoyen, en plus du sport, des actions de sensibilisation à l’éco-responsabilité, comme l’utilisation de gourdes ou savoir dans quelle poubelle jeter le papier, seront au programme sur le village. La MAIF prendra des vieux T-shirts amenés par les participantes pour les recycler. Le service régional de l’UNSS à Strasbourg compte sur l’esprit décalé et de rassemblement de la Lycéenne MAIF Run pour ramener le plus de filles possible vers la pratique sportive.

Leslie Mucret
Crédit photo : UNSS Strasbourg
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE