Jeux internationaux de la jeunesse : L’UNSS au cœur du sport scolaire

Les Jeux internationaux de la jeunesse sont également placés sous l’égide de l’Union nationale du sport scolaire. Il s’agit de la première fédération sportive scolaire en France, avec plus de 1,2 million de licenciés.

 

Avec deux éditions sur trois organisées en France, l’Union nationale du sport scolaire est évidemment au cœur de l’organisation des Jeux internationaux de la jeunesse. Première fédération sportive française pour les 10-18 ans, l’UNSS est à l’initiative de la création des JIJ en 2011, au côté de l’AEFE. La fédération a d’ailleurs amplement participé au lancement positif de l’événement lors des deux premières éditions, à Arcachon puis à Nice. Grâce aux JIJ, l’UNSS donne l’opportunité aux élèves français et étrangers de pratiquer du sport dans le monde entier, mais aussi de vivre une expérience unique de rencontre, d’échange, de partage. Cette année encore, pas moins de treize établissements français participent aux Jeux internationaux de la jeunesse. Si les licenciés de l’UNSS sont avant tout des pratiquants, la fédération propose également plusieurs rôles au sein de son programme Jeunes officiels. Depuis de nombreuses années, l’Union nationale du sport scolaire forme ainsi des jeunes reporters, secouristes, coaches, organisateurs, dirigeants et arbitres. Des rôles qui seront représentés à l’occasion des JIJ 2019 au Liban.

 

Des ambassadeurs engagés

 

L’année de l’UNSS n’est pas uniquement rythmée par les JIJ. La fédération organise plus de 140 championnats de France chaque année, mais aussi deux championnats du monde scolaire. Depuis plusieurs années, l’UNSS a réussi à passer le cap symbolique du million de licenciés. Cette année, ce sont ainsi 1,2 million de jeunes qui portent les couleurs de l’Union nationale du sport scolaire. L’offre de pratique est conséquente, avec plus de 100 sports proposés, dont de nombreuses disciplines émergentes à l’image du hip-hop, du basket 3×3 ou encore du double dutch. Avec 41% de pratiquantes, la fédération tend vers la mixité, un enjeu qui fait partie des priorités de cette fédération. Encourager la pratique des élèves en situation de handicap est également un enjeu fort. Installée depuis de très nombreuses années dans le paysage sportif français, l’UNSS peut compter sur un important réseau d’ambassadeurs. De Teddy Riner à Céline Dumerc, en passant par Renaud Lavillenie ou Kevin Mayer, tous les plus grands sportifs français ont été des licenciés du sport scolaire. Lors des précédentes éditions des Jeux internationaux de la jeunesse, plusieurs ambassadeurs de choix se sont impliqués auprès des participants : l’édition 2019 ne déroge pas à la règle. Pour l’UNSS, les JIJ répondent à une envie forte : permettre à un maximum d’élèves d’accéder à des pratiques sportives et artistiques, mais aussi à la vie associative.

 

 

L’UNSS en chiffres :

 

  • 1,2 million de licenciés
  • 2e fédération sportive de France
  • 1re fédération sportive de France sur les 10-18 ans
  • 41% de licenciées féminines
  • 100 sports proposés

 

Par Olivier Navarranne
Crédit photo : AEFE
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE