SPORTMAG.fr

Challenge JO : Cap sur Houlgate

UNSS
Du 27 au 29 mars, Houlgate accueille la 5e édition du Challenge Jeunes Officiels Lycées UNSS MAIF. Un événement qui va rassembler trente délégations de six élèves chacune, mettant à l’honneur les différents rôles proposés par l’UNSS.

 
Cap au Nord-Ouest. Après Nérac il y a deux ans, c’est cette fois à Houlgate que se déroule le Challenge Jeunes Officiels Lycées UNSS MAIF. Cette cité balnéaire du Calvados va accueillir durant trois jours « un total de 30 délégations, dont 26 métropolitaines », explique Nathalie Grand, directrice nationale adjointe de l’UNSS, en charge du programme Jeunes Officiels. Le Challenge JO, un événement désormais pleinement ancré dans le calendrier de l’Union nationale du sport scolaire, mais qui subit tout de même quelques modifications. « Cette année, nous avons procédé à une refonte du Challenge Jeunes Officiels UNSS MAIF. Cette cinquième édition Lycées s’adresse aux classes de 3e, 2de et 1re. Les délégations sont toujours composées de six personnes avec trois garçons et trois filles, mais une représentation obligatoire de chacun des rôles auxquels sont formés les Jeunes Officiels par l’UNSS », détaille Nathalie Grand.

> Commandez notre magazine de mars pour seulement 6,50€ !

Chaque délégation sera ainsi composée d’un jeune arbitre, d’un jeune organisateur, d’un jeune coach, d’un jeune dirigeant, d’un jeune secouriste et d’un jeune reporter. « Cette édition est organisée par le service régional UNSS de Caen avec un fil conducteur qui est « Génération engagée, votre avenir est assuré ». Nous mettrons en place une rotation entre activités sportives et temps de formation. Le but de ces formations est de proposer de la théorie et de la pratique pour chacun des six rôles des Jeunes Officiels. Le Challenge JO apporte ainsi une véritable plus-value à l’ensemble des participants et particulièrement dans le cadre de leur parcours citoyen. D’ailleurs, concernant les jeunes secouristes, notre objectif est que 180 jeunes ressortent du Challenge JO avec le diplôme des gestes qui sauvent », dévoile Nathalie Grand. « Sur la dernière demi-journée, une conférence plénière sera organisée sur une thématique sociétale, non définie à ce jour. Nathalie Costantini, directrice nationale de l’UNSS, et Dominique Mahé, président de la MAIF, participeront à cette conférence. C’est un moment qui durera deux heures avec un temps d’échange entre les différents intervenants et les jeunes. »

La MAIF, partenaire exclusif

Parmi les intervenants figure donc Dominique Mahé, président de la MAIF, soutien de longue date de l’UNSS et du programme Jeunes Officiels. « La MAIF est partenaire de l’UNSS depuis 1991. C’est un partenariat dans lequel la MAIF se retrouve totalement, car les valeurs que nous défendons sont les mêmes que celles portées par l’UNSS : tolérance, respect de l’autre et confiance en l’autre. De plus, la MAIF est née du monde de l’éducation et y est toujours extrêmement présente. C’est un terreau extrêmement fort concernant l’émancipation de l’individu », explique Dominique Mahé. Également partenaire titre de La Lycéenne MAIF Run, cette société d’assurance mutuelle est tombée sous le charme de la formation des Jeunes Officiels par l’UNSS. « Nous sommes les partenaires exclusifs du programme Jeunes Officiels. Il s’inscrit pleinement dans les engagements de la MAIF en faveur du sport pour tous, mais aussi de celles et ceux qui s’y investissent. Que des élèves décident de s’engager dans les différents rôles est un engagement citoyen qui permet à leurs camarades de pratiquer leur activité sportive en bonne intelligence. Il y a une forme de don de soi pour les autres et cela correspond tout à fait à ce que défend la MAIF. Depuis que le programme existe, ce sont un million de jeunes qui ont été formés, ce qui est impressionnant. » Un succès et un partenariat fort dont se félicite Nathalie Grand. « Le partenariat avec la MAIF se renforce d’année en année. La prochaine convention entre la MAIF et l’UNSS sera signée le 13 mars, à l’occasion de La Lycéenne MAIF Run. La MAIF fait assurément partie des partenaires les plus importants de l’UNSS. »

De nouveaux rôles proposés d’ici 2024 ?

Le programme Jeunes Officiels fait aujourd’hui partie des forces de l’UNSS. Une fédération qui compte désormais 1,2 million de licenciés, dont un nombre de plus en plus important choisit d’être formé aux différents rôles proposés. « Le multi-activités est l’ADN de l’UNSS. Cela concerne la pratique sportive, mais aussi les différentes fonctions qui correspondent aux rôles des Jeunes Officiels. Cela permet d’ouvrir les portes de l’UNSS à des jeunes qui ne sont pas forcément attirés par le sport à la base, mais qui se reconnaissent dans les rôles proposés », se réjouit Nathalie Costantini, directrice nationale de l’UNSS. « Actuellement, nous sommes à 170 000 Jeunes Officiels et 274 000 certifications par an », poursuit Nathalie Grand. « Depuis six ans, l’augmentation annuelle est de 10 000 à 15 000 Jeunes Officiels. La progression est donc constante et doit permettre à ces jeunes d’être en mesure de s’inscrire comme jeunes bénévoles sur la plateforme de Paris 2024. On travaille toujours dans l’optique de ce grand rendez-vous. On souhaite que les Jeunes Officiels soient des ambassadeurs de ce projet au sein de leurs territoires. » L’optique d’un tel rendez-vous pourrait-elle pousser le programme Jeunes Officiels à s’agrandir, à proposer de nouveaux rôles ? Nathalie Grand ne dit pas non. « Tous les nouveaux rôles qui surgissent de droite et de gauche sont inclus dans l’appellation jeune organisateur. Mais il est vrai qu’il serait possible, à terme, d’inclure de nouveaux rôles. Je pense aux jeunes supporters ou aux jeunes informaticiens, aux jeunes interprètes par exemple, qui sont des rôles qui pourraient prendre de plus en plus d’importance au niveau de l’animation et de l’organisation des compétitions, qu’elles soient nationales ou internationales. Pour le moment, proposer ce type de rôle et délivrer une certification Jeunes Officiels n’est pas d’actualité mais, à l’avenir, cela pourrait voir le jour. » De fait, l’UNSS devrait continuer de former de plus en plus de jeunes dans les années à venir, et notamment à l’approche de 2024…

L’Afrique au rendez-vous

Le Challenge Jeunes Officiels UNSS MAIF fera une nouvelle fois la part belle aux délégations africaines. « La Côte d’Ivoire sera à nouveau représentée », confirme Nathalie Grand. « C’est un partenariat en place depuis plusieurs années avec l’Office Ivoirien des Sports Scolaires et Universitaires. Une délégation s’est déplacée à chaque fois lors des dernières éditions, que ce soit chez les collégiens ou les lycéens. » Pour cette édition 2019 du côté d’Houlgate, le Bénin devrait aussi être présent. « Pour le Bénin, nous sommes en convention depuis deux ans et ils ont déjà avancé sur ce dossier en mettant en place des formations jeunes officiels dans leur pays. Nous sommes donc très heureux qu’une délégation de ce pays soit présente avec nous cette année, cela permettra d’activer cette convention. »

Par Olivier Navarranne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *