900 élèves solidaires réunis pour le cross

Le cross académique de la région Centre-Val de Loire se déroulera le mercredi 5 décembre. En plus de viser les qualifications pour le Championnat de France, les 900 élèves présents sur la ligne de départ seront sensibilisés au handicap…

 
Plus de 900 collégiens et lycéens de la région Centre-Val de Loire vont se retrouver le mercredi 5 décembre à Vineuil (Loir-et-Cher) pour le cross académique, événement incontournable de l’Union nationale du sport scolaire Orléans-Tours. Au minimum, 150 équipes dans les catégories mixtes benjamin, collèges minime, lycées d’enseignement professionnel, lycées professionnels et sport partagé sont attendues au départ de ces courses, avec l’espoir de décrocher leur ticket pour le Championnat national UNSS à Bordeaux, le samedi 26 janvier.

Douze équipes pour les France

Après Monts dans l’Indre-et-Loire en 2017, c’est au tour du Loir-et-Cher d’accueillir cette compétition régionale dans le stade de Vineuil, près de Blois. « Nous changeons de départements tous les ans », indique Nathalie Freyling, directrice régionale adjointe de l’UNSS Orléans-Tours. Les 900 collégiens et lycéens, venus des six départements de la région, battront un terrain plutôt plat. Une trentaine de professeurs s’attèlent à l’organisation de ce cross académique. « Le jour J, une centaine de collègues, bien aidés par des élèves organisateurs, seront sur place pour s’assurer du bon déroulement de l’événement », explique Nathalie Freyling.. Au final, douze équipes obtiendront le précieux sésame pour les France à Bordeaux, soit deux équipes par catégories. « Nous choisirons les deux derniers représentants en fonction du nombre d’équipes dans les catégories », annonce la directrice régionale adjointe.

Entraide et solidarité

Les épreuves de sport partagé permettent aux élèves atteints d’un handicap de courir avec les valides. Le premier partant rejoint le second coureur dans la zone de relais, ils retrouvent ensuite le troisième puis le quatrième, afin de franchir tous ensemble la ligne d’arrivée, dans un moment de solidarité et d’entraide. « Cela crée une belle émulation », sourit Nathalie Freyling. Lors de la première initiative l’année dernière, une trentaine de jeunes atteints d’un handicap ont pu donner le meilleur d’eux-mêmes au Domaine de Candé, à Monts. Cette année, l’UNSS Orléans-Tours va plus loin dans la thématique du handicap afin de sensibiliser les jeunes. « Marie-Amélie Le Fur, athlète handisport médaillée aux Jeux paralympiques de Pékin, Londres et Rio de Janeiro, née à Vendôme dans le Loir-et-Cher, devrait être la marraine de cette édition », précise Nathalie Freyling. Pour appuyer cette démarche, des petits jeux seront proposés aux participants pour qu’ils abordent le handicap avec un regard différent.

La répartition des équipes

Pour l’heure, 150 équipes sont engagées au départ du cross UNSS de la région Centre Val-de-Loire, à Vineuil. Les benjamins et les collèges minimes seront les plus représentés avec 42 formations. 36 équipes de lycées d’enseignement général et 18 d’établissements professionnels se disputeront les places pour les Championnats de France, fin janvier. Douze équipes de sport partagé sont annoncées au départ, soit le même nombre que l’année précédente.

Par Leslie Mucret
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE