SPORTMAG.fr

Thomas Cup 2018 : Les Bleus chutent lourdement face à la Chine

Badminton Photo

L’équipe de France masculine de badminton a subi une lourde défaite hier face à la Chine (0-5), pour leur deuxième rencontre de la Thomas Cup 2018. Une victoire dans leur dernier match face à l’Australie aujourd’hui pourrait les envoyer en quarts de finale…

 

Face aux Bleus, pas moins de 3 titres olympiques (2 pour Lin Dan, 1 pour Chen Long), des médailles mondiales et 4 joueurs parmi le Top 10 mondial (3 simples et 1 double hommes). Les Bleus ont tenté, mais il a été très difficile de contrer la puissance chinoise. Brice Leverdez était chargé d’ouvrir le bal face à Chen Long (n°5 mondial). Le champion olympique 2016, après un premier set disputé, aura démontré sa puissance dans le second pour s’imposer (21/17, 21/5). Thom Gicquel et Ronan Labar n’ont ensuite pas trouvé la solution face aux numéros 3 mondiaux Liu Cheng et Zhang Nan, battus en deux sets (21/15, 21/16). Pour offrir la victoire à son pays, le vainqueur des Yonex Internationaux de France 2017, Shi Yuqi (n°3 mondial), n’a eu besoin que de 29 minutes pour se défaire de Lucas Corvée (21/9 21/12).

Pour le second double hommes, Bastian Kersaudy était cette fois associé à Toma Junior Popov, auteur d’une belle performance dimanche en simple face à l’Inde. Les deux Français se sont néanmoins inclinés rapidement face à Li Junhui et Liu Yuchen (21/7, 21/12). Pour conclure, le jeune Arnaud Merklé, vice-champion d’Europe junior l’an dernier, était opposé à la légende Lin Dan, double médaillé olympique et plusieurs fois titré aux championnats du monde. Un match d’apprentissage où Arnaud s’est même payé le luxe de mener au score, notamment en début de second set. Il est malheureusement battu 21/13, 21/17.

Archi favorite, la Chine remporte donc son deuxième match, après sa victoire sur l’Australie 5/0, et se place en prétendante très sérieuse au titre. Les Bleus peuvent eux encore espérer se qualifier pour les quarts de finale. Il faudra pour cela battre l’Australie aujourd’hui à 19h heure locale (14h en France).

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *