09/25/2020

Hauts-de-France : une grande salle pour les adeptes des arts martiaux

La première pierre du Centre régional des arts martiaux situé près de Béthune a été posée fin 2019. Le nouvel équipement accueillera des clubs de l’agglomération et des compétitions régionales.

 
Fin 2021, le Centre régional des arts martiaux des Hauts-de-France s’élèvera à Verquin, zone urbaine proche de Béthune et Bruay-la-Buissière. La première pierre a été posée en novembre 2019, concrétisant un projet porté par le Comité départemental de judo du Pas-de-Calais depuis 2007 et dont la Communauté d’Agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane s’est emparé en 2013. Le coût global du projet s’élève à 18 500 000 € HT, cofinancé par l’Agglomération, le Département, la Région et l’Agence nationale du sport.

12 tatamis

Actuellement, il n’existe aucun équipement dédié aux arts martiaux de la capacité prévue pour le CRAM, soit 2 500 places dans les gradins, dans les Hauts-de-France. L’équipement pourra accueillir des adeptes du judo, mais également du karaté, de la lutte ou même de l’escrime grâce à un dojo de 2 800 m2 comprenant de 12 tatamis. Des compétitions de niveau régionales, nationales voire internationales pourront se dérouler dans cet équipement qui comptera en place un espace VIP et une salle de musculation. Les licenciés dans les sports de combat de l’Agglomération, environ 4 000, ainsi que les scolaires et d’autres associations sportives pourront également bénéficier de ce centre. Une fois achevé, le CRAM sera proposé comme base arrière dédiée aux arts martiaux pour les Jeux olympiques et paralympique de 2024 à Paris.

Leslie Mucret
Crédit photo : Visuel de la Communauté d’Agglomération de Béthune-Bruay Artois Lys Romane
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE