L’édito : la rentrée, l’occasion d’un nouvel élan

Découvrez l’édito du mois dans notre édition de septembre.

 

Chaque année, après les vacances d’été, le chemin de la reprise est un peu difficile, car on a souvent du mal à se remettre au travail. À peine a-t-on passé un temps à se raconter ses souvenirs de vacances, ses exploits sportifs aussi, qu’il faut bien y aller, car c’est le quotidien qui redémarre. Mais, nous pouvons également changer nos habitudes, car nous avons eu le temps de réfléchir pour nous réorganiser, afin d’avoir des journées plus agréables, une activité sportive plus intense, une meilleure hygiène de vie, afin aussi d’optimiser nos déplacements, de profiter de nos proches, de tout ce que le sport peut nous apporter. Car les bonnes résolutions peuvent largement se partager en famille, entre amis, avec le respect d’autrui. Alors, la rentrée est une bonne occasion de se lancer dans de nouvelles aventures et de vivre dans une dynamique positive. L’activité sportive est le meilleur placebo pour l’être humain : alors, pourquoi s’en priver ?

 

Le sport, véritable moteur d’intégration, d’éducation et de bien-être, est un vecteur d’emplois et de lien social. La clientèle sportive est de plus en plus exigeante et éphémère. Elle est constituée de consommateurs de plaisirs et s’oriente vers des structures privées qui proposent du sport à la carte et des services annexes adaptés. Cette mutation des comportements pousse les fédérations sportives à revoir leurs modèles et leurs offres, afin de séduire un public français très versatile et bien plus large. Certaines d’entre elles ont déjà élaboré une mutation afin de répondre à cette demande, mais surtout de revoir leur modèle de développement pour attirer des investisseurs et partenaires privés. Ce qui devra être dupliqué dans les régions pour aider les structures locales en vue de la survie du maillage territorial. Cela devient urgent !

SPORTMAG a lui aussi fait sa mue durant l’été en réorganisant ses supports médiatiques, en ajustant des rubriques dans son édition mensuelle nationale et par le renforcement de son équipe de rédacteurs et la refonte de son site Internet. Ce dernier a été complètement repensé pour valoriser les acteurs du sport de l’école à l’entreprise privée, en passant par les clubs et associations sportives, les collectivités, les territoires, donnant ainsi la possibilité à des reporters participatifs de véhiculer le dynamisme, l’image et les valeurs que le monde du sport peut apporter dans les régions.

« Le monde déteste le changement, c’est pourtant la seule chose qui lui a permis de progresser. »

Charles Franklin Kettering

Par Pascal Rioche
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE