Savate : Les Bleus en reprise à Dinard

L’équipe de France Assaut de Savate a effectué sa reprise lors d’un stage à Dinard. L’occasion pour Thierry Mardargent, directeur technique national de la FFSavate, de faire le point sur l’état de forme et sur les ambitions de cette équipe de France.

 

Quel bilan tirez-vous de ce stage de reprise ?

Il s’agit d’un stage qui est la suite de celui effectué au mois de juin à Fontainebleau. L’objectif de ce rendez-vous était d’évaluer la condition physique des athlètes, notamment concernant les niveaux de poids, afin qu’ils soient prêts pour le début de la saison. L’objectif a été atteint. Tous les sportifs avaient bien suivi les consignes des entraîneurs (Christophe Neuville et Fathi Mira) et du directeur des équipes de France (Hubert Abela). Ils sont désormais prêts pour le prochain stage qui va avoir lieu à partir du 15 septembre au Centre national des sports de la défense à Fontainebleau.

Gérer la période estivale est-il complexe ?

Cette période est en effet un peu compliquée, car il y a forcément moins de suivi que le restant de l’année. Les athlètes partent en vacances, nous leur donnons des consignes de manière à ce qu’ils puissent continuer à s’entraîner et ainsi à être prêts pour la reprise. L’objectif est que lorsqu’ils reviennent à la rentrée pour le stage, ils soient en bonne condition physique. Nos athlètes sont assez matures pour gérer cela et globalement ça se passe bien. La preuve, cette année, tout le monde est revenu dans un bel état de forme pour attaquer la dernière ligne droite avant les championnats d’Europe.

 

Avoir des athlètes responsabilisés est évidemment un gain de temps important…

Tout à fait, nous mettons l’accent sur leur projet sportif, nous sommes là pour les accompagner. Il faut qu’ils soient conscients que la performance se prépare en amont de la compétition, cela évite entre autres les blessures. Pour l’équipe de France Assaut, nous avons une moyenne de 25-26 ans, l’amplitude des âges est importante, de 18 à 36 ans, avec une grande diversité de profils. La plupart des athlètes se connaissent bien et sont habitués à gérer cette période estivale. Pour la plupart nous les suivons depuis plusieurs années et nous voyons bien qu’ils ont intégré les différents paramètres, les entraîneurs de club contribuent aussi à ce suivi, c’est un gain de temps énorme pour la reprise.

Désormais, quels sont les prochains rendez-vous pour cette équipe de France Assaut ?

L’objectif est bien évidemment le championnat d’Europe en Italie mi-octobre. Mais plusieurs athlètes viennent de participer aux World Martial Arts Masterships, une toute nouvelle compétition qui avait lieu début septembre en Corée du Sud. Pour certains, c’était donc déjà l’occasion d’évaluer leur état de forme lors d’une compétition. Toute l’équipe de France Assaut sera à nouveau réunie le 15 septembre pour un stage à Fontainebleau. Ce sera l’occasion d’affiner la préparation par plus d’individualisation avant le départ pour Gênes.

Quel est l’objectif fixé pour ces championnats d’Europe ?

La barre est haute, car lors des précédents championnats d’Europe en Assaut, nous avions remporté tous les titres. Certains de l’équipe actuelle étaient déjà présents, d’autres ont intégré l’équipe depuis, mais l’objectif reste le même : demeurer sur la première marche du podium.

Propos recueillis par Olivier Navarranne
Crédit photo : FFSavate
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE