SPORTMAG.fr

Safi N’Diaye : « Une aventure extraordinaire »

PA Images / Icon Sport

Elles l’ont fait ! Pour la cinquième fois de leur histoire, les Bleues ont décroché hier soir le Grand Chelem. Un exploit que Safi N’Diaye et ses coéquipières ont su construire tout au long de ce Tournoi des Six Nations. Retour sur cette grande performance avec la troisième ligne montpelliéraine…

 

Safi, que retenez-vous de ce superbe parcours ?

C’était une aventure extraordinaire.  On avait cet objectif depuis le début du tournoi, on a respecté notre engagement. C’est une promesse tenue !

Quelle a été votre force tout au long de ce Tournoi des Six Nations ?

C’est clairement notre groupe. On a un noyau de filles présentes depuis 2014, d’autres qui sont arrivées en 2017 et plusieurs jeunes de grande qualité qui jouaient en – de 20 ans. On a vraiment réussi à former un groupe très soudé assez rapidement. Et puis nous sommes toutes de grosses bosseuses, ça facilite les choses.

Vous avez terminé en beauté avec une superbe victoire (3-38) face aux Pays de Galles !

Le résultat ne reflète pas trop le match, c’était très difficile. On a affronté une belle équipe, avec des joueuses très physiques qui se sont vraiment engagées. De notre côté, nous n’avons rien lâché car nous ne voulions surtout pas prendre d’essai. L’une de nos forces, c’est la défense, c’était important pour nous de rester solides. Nous étions soudées jusqu’à la fin, surtout que tout le monde a pu rentrer pour participer à la tête. Et ça, c’est très important !

C’est le cinquième Grand Chelem de la sélection nationale féminine…

Oui, c’est vraiment énorme. Le vice-président de la FFR nous avait dit que le rugby français en avait besoin, et notamment la pratique féminine. C’est vraiment important pour attirer et faire venir de jeunes joueuses. Ce que l’on a fait, ce n’est pas que pour nous, c’est pour une multitude de personnes. Nous avons cette responsabilité depuis déjà un moment. Les filles s’identifient de plus en plus à nous, nous avons notre public. On nous dit à chaque fois que nous sommes des modèles, que nous faisons rêver de nombreuses jeunes filles. Pour nous, c’est essentiel. Faire rêver dans un stade ou devant la télévision, c’est la base du sportif de haut-niveau.

On imagine que vous avez dû bien fêter cette victoire !

Oui, elle a été très rapide mais elle va continuer dès que l’on sera sur Paris !

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *