Rugby : Saint-Médard-en-Jalles candidate pour devenir « camp de base » en 2023

En vue de la Coupe du monde 2023 de rugby organisée en France, dont plusieurs matches auront lieu à Bordeaux, la ville de Saint-Médard-en-Jalles espère devenir « camp de base » de l’événement.

 
Forte de disposer d’équipements sportifs répondant au cahier des charges et de bénéficier de partenaires importants, à savoir Bordeaux Métropole, l’association Saint-Médard Rugby Club et l’hôtel Golf du Médoc Resort, la Ville de Saint-Médard-en-Jalles a fait acte de candidature. L’hôtel Golf du Médoc Resort, situé au Pian-Médoc, dispose de tous les critères de confort et d’infrastructures demandés (salle de conférence, salle à manger (100 m2), salle de réunion polyvalente (200 m2), salle de loisirs (200 m2), salle de réunion encadrement (50 m2), espace de stockage (4 tonnes de matériel), salle médicale et physiothérapie (60 m2), salle de conférence de presse (200 m2), ainsi que d’une expérience dans l’accueil d’équipes sportives internationales.
 

 
L’association Saint-Médard Rugby Club organisera des animations avec les clubs présents dans le Nord bassin et dans le Médoc afin de promouvoir le rugby dans des zones où il est peu représenté, ce qui est un axe fort pour la Fédération Française de Rugby. Bordeaux Métropole a également apporté son soutien sous différents aspects. Dans cette candidature, la Ville a notamment mis en avant les infrastructures sportives dont elle dispose, ainsi que le projet de rénovation du stade Gajac de rugby. Un budget de 2,5 millions d’euros sera présenté mercredi 11 décembre lors du Conseil municipal du vote du budget. Par ailleurs, cette candidature est aussi celle d’un territoire : Le Médoc, dont les clubs de rugby (Pays Médoc, Saint-Aubin de Médoc, Lacanau, Parempuyre, Lège) soutiennent cette démarche qui renforce le lien entre la Métropole et le Médoc.
 
La candidature de Saint-Médard-en-Jalles a été retenue lors de la première phase de décision tout comme 10 autres communes de la Région Nouvelle-Aquitaine (Poitiers, La Rochelle, Lormont, Libourne, Périgueux, Bergerac, Agen, Hagetmau, Biarritz et Pau). Un représentant de la Fédération Française de Rugby est venu visiter les équipements proposés le mardi 12 novembre 2019. Suite à cette visite, le GIP va réduire à nouveau la liste des candidats potentiels et informera en début d’année 2020, les candidats retenus. Au cours de l’année 2020, la Fédération Internationale de Rugby viendra visiter tous les camps de base sélectionnés par le GIP. Enfin, les nations sélectionnées pour la prochaine Coupe du Monde viendront visiter les camps de base en 2021 et pourront faire leur choix en 2022.

Olivier Navarranne
Crédit photo : Ville Saint-Médard-en-Jalles
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE