09/24/2020

Rugby : Mont-de-Marsan en quête de Top 14

Premier leader de Pro D2 de la saison, le Stade Montois entend bien se frayer un chemin jusqu’aux play-offs. Histoire de retrouver le Top 14, qu’il n’a plus connu depuis 2013.

 
Barragiste de Pro D2 en 2019 et dixième du championnat la saison passée, le Stade Montois espère renouer avec l’élite. La nouvelle de Pro D2 est pour l’instant à l’avantage des joueurs landais, premiers leaders de la saison après leur succès inaugural face à Béziers. Une victoire positive car cet été, Mont-de-Marsan a changé d’entraineur. En effet, c’est l’ancien joueur Julien Tastet qui a été nommé à la place de David Auradou et de David Darricarrère. Le capitaine emblématique du club a mis fin à sa carrière la saison précédente et se lance dans une seconde carrière, celle d’entraineur principal. Après 336 matchs sous le maillot jaune et noir, l’ancien troisième ligne reprend les commandes des ” Abeilles “. Le vétéran de 33 ans estime que son équipe possède un fort potentiel et que ses joueurs ont intégré ce qu’il voulait mettre en place. Avec son compère Rémi Talès, le nouveau coach du Stade Montois rêve de jouer « un rugby qui gagne ». Ce dernier veut que son équipe se porte à l’attaque et marque des essais. Cependant, à son arrivée, l’entraineur n’a pas directement évoqué le jeu. « Dans mes premiers discours, je n’ai pas parlé d’objectifs en termes de résultat. Je leur ai d’abord demandé de respecter l’identité et l’histoire du club ».
 

 
La crise de la Covid-19 et l’intersaison interminable auront marqué un point de rupture pour Mont-de-Marsan. Après une saison en demi-teinte, le duo Auradou-Darricarrère a été limogé par le président du club, Jean-Robert Cazeaux. Avec la nomination du trio Tastet-Talès-Milhet, les jaunes et noirs espèrent retrouver au plus vite les premières places de Pro D2. « Nous pouvions mieux finir la saison suivante mais c’est une situation d’échec car jamais nous n’avions eu une si grosse masse salariale. Il fallait un changement stratégique à la tête du Stade montois Rugby. Il faut s’appuyer sur nos valeurs, notre histoire, retrouver le soutien populaire », confie le président Cazeaux. Cette saison, l’objectif est clair, il faudra jouer aux avant-postes dans ce championnat pour tenter de retrouver le Top 14, perdu depuis 2013.
 

Mattéo Rolet
Crédit photo : Icon Sport
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE