Pro D2 : Soyaux-Angoulème toujours plus haut

Le club de rugby de Soyaux-Angoulème vit cette année sa quatrième saison consécutive en Pro D2. Un championnat dans lequel l’équipe charentaise fait partie des belles surprises, symbole d’un club qui fonctionne bien.

 

Surprenante. Voilà le terme qui revient le plus souvent depuis le début de saison au moment de qualifier l’équipe de Soyaux-Angoulème version 2019/2020. Des succès face à Nevers, Rouen, Colomiers, Biarritz, Aurillac, Mont-de-Marsan, et une solide septième place après douze journées de Pro D2 disputées. Quelques échecs aussi, mais face à des piliers du championnat, comme Perpignan, Grenoble et dernièrement Oyonnax. « Il y a encore des choses sur lesquelles il faut que l’on grandisse », explique Adrien Buononato, l’entraîneur de Soyaux-Angoulème. « Sur le dernier match face à Oyonnax par exemple, il y a eu des manques, mais aussi des bonnes choses sur lesquelles on peut s’appuyer pour travailler. On se rapproche un petit peu chaque fois des équipes du haut de tableau, maintenant il faut réussir à franchir ce cap. »

Un centre de formation de qualité

Ce serait un cap de plus pour Soyaux-Angoulème, club sérieux qui a su gravir les échelons au fil des années, notamment depuis 2010 et la fusion entre le Sporting club d’Angoulême et le Rugby club de Soyaux. Souverain en Fédérale 2 puis en Fédérale 1, le club charentais dirigé conjointement par Jean-Jacques Pitcho et Jean Alemany termine 13e lors de ses deux premières saisons de Pro D2, avant une très belle 9e place la saison passée. Si Soyaux-Angoulème parvient à performer sur la durée, c’est aussi parce que le club peut compter sur un centre de formation de qualité. Les nouvelles installations ont été inaugurées début 2018, le centre de formation disposant même depuis deux ans de l’agrément officiel décerné par le ministère des Sports.

Des partenaires fidèles et engagés

Un club jeune qui mise sur sa jeunesse… et sur un important réseau de partenaires. Désormais, l’équipe de Pro D2 fait en effet partie des clubs incontournables dans le paysage sportif charentais. Depuis plusieurs années, de nombreux partenaires locaux ou nationaux ont donc décidé d’accompagner la progression de Soyaux-Angoulème. Le club met d’ailleurs les petits plats dans les grands, organisant même un « speed meeting » à destination des entreprises. Le salon ovale du stade Chanzy devient alors un formidable espace d’échanges et de création de liens entre plus de 70 partenaires. « De roc et de feu », comme l’indique son slogan, le club de Soyaux-Angoulème joue ainsi sur tous les terrains. Avec l’envie évidente d’aller toujours plus haut.

Olivier Navarranne
Crédit photo : S.Richement - Soyaux-Angoulème Rugby
PAS ENCORE DE COMMENTAIRE...

PUBLIER UN COMMENTAIRE